logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/43349/lue-mise-sur-la-prevention-pour-reduire-les-inegalites/

SANTÉ
L’UE mise sur la prévention pour réduire les inégalités de santé
Solenn Paulic | A la Une santé social | Actu expert santé social | Publié le 20/12/2017

Le bilan de l’état de santé publié par la Commission européenne le 23 novembre analyse l’état de santé de la population, les facteurs de risque importants comme l’efficacité, l’accessibilité et la résilience des systèmes de santé dans les États membres.

« Seulement 3 % de nos budgets de santé sont consacrés à la prévention, contre 80 % consacrés au traitement des maladies ; ce n’est tout simplement pas suffisant. Nous avons besoin d’un meilleur accès aux soins primaires, afin que les salles d’urgence ne soient pas le premier point de chute », a commenté à cette occasion le commissaire européen Vytenis ­Andriukaitis qui insiste sur la promotion de la santé et la prévention des maladies.

Soins primaires

Le rapport dresse cinq conclusions. Sur la promotion de la santé et la prévention des maladies, il préconise de remédier aux inégalités sociales dont témoignent les disparités en matière de dépistage du cancer ou d’activité physique selon que la personne a un revenu et un niveau d’éducation élevés ou faibles.

Second constat : un système de ...

CHIFFRES CLES

L'Union européenne :

  • 3 % des budgets de santé sont consacrés à la prévention, contre 80 % consacrés au traitement des maladies.
  • 27 % des patients consultent un service d’urgence, en raison de l’insuffisance des soins primaires.
  • L’UE compte 18 millions de professionnels de santé, auxquels s’ajoutera 1,8 million de postes d’ici à 2025.