Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Protection de l'enfance

Mineurs isolés étrangers : la clé de répartition bientôt réactivée

Publié le 09/03/2016 • Par Sophie Le Gall • dans : Actu expert santé social, France

JJUrvoas
Philippe Grangeaud - PS (by CC)
Lors du dernier comité de suivi national des mineurs isolés étrangers (MIE), le 7 mars 2016 en présence d'une délégation de l'ADF, le garde des Sceaux, Jean-Jacques Urvoas, a déclaré prendre un "nouveau départ" sur cette question, très sensible. Alors que le décret qui fixera les conditions de répartition des MIE est toujours en cours d'écriture, l'ADF insiste sur le coût croissant que représente cet accueil.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

A l’occasion du dernier comité de suivi national des mineurs isolés étrangers (MIE), coordonné par le ministère de la Justice, qui s’est tenu lundi 7 mars 2016, une délégation de l’Assemblée des départements de France (ADF) a souhaité faire entendre un « cri d’alarme ». Arnaud Bazin, président du conseil départemental du Val-d’Oise et vice-président de la commission des Affaires sociales de l’ADF, qui présidait cette délégation, a rappelé le contexte budgétaire « particulièrement difficile » auquel les départements sont confrontés. Selon l’ADF, les MIE, qui seraient toujours plus nombreux sur le territoire – une simple estimation en l’absence de recensement national fiable -, représenteraient entre 10 à 20 % des jeunes accueillis dans le cadre de l’aide sociale à l’enfance, « ce qui pose de très nombreux problèmes d’accueil ».

Débat sur les critères de répartition

Depuis l’annulation partielle par le conseil d’Etat, en janvier 2015, de la ...

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Acteurs publics, comment optimiser vos dépenses informatiques grâce au cloud ?

de Capgemini

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Mineurs isolés étrangers : la clé de répartition bientôt réactivée

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement