Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Logement

Pays-de-la-Loire. Nantes Métropole remplace son prêt à taux zéro par une subvention

Publié le 16/06/2009 • Par La Rédaction • dans : Régions

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

La communauté urbaine de Nantes abandonne son prêt à taux zéro (PTZ) dont le succès lui a coûté beaucoup plus cher que prévu : lancé en septembre 2006, le dispositif destiné aux jeunes ménages l’a contrainte à plus de 30 millions d’euros d’engagements pour quelque 3.500 dossiers validés en l’espace de 30 mois au lieu des 1.500 prévus. Il a surtout profité aux célibataires (40%) et ménages sans enfant (30%), publics jugés pourtant non prioritaires, et à l’immobilier ancien (80%).

La collectivité le remplace par une subvention plafonnée à 3.000 euros pour un ménage de deux à trois personnes (exit les célibataires) et à 4.000 euros au-delà, à comparer aux 26.000 euros dépensés en moyenne pour les PTZ.
Les bénéficiaires, primo-accédants sous plafond de ressources pouvant justifier de trois ans de location dans l’agglomération, ne devront pas avoir plus de 40 ans.

Ces critères d’âge plafond et de composition familiale ne s’appliqueront pas aux locataires issus du parc social «afin de favoriser leur parcours résidentiel et d’améliorer la rotation dans ce parc».
Réservée aux logements neufs, la nouvelle aide permettra de profiter d’un effet de levier en déclenchant soit l’octroi d’un pass-foncier, soit la majoration du PTZ national (10.000 à 12.500 euros) pour les revenus inférieurs aux plafonds des prêts locatifs à usage social (Plus).

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Comment mettre la relation citoyen au cœur de la stratégie numérique du territoire ?

de Orange Business Services

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Pays-de-la-Loire. Nantes Métropole remplace son prêt à taux zéro par une subvention

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement