logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/431527/attentats-le-plan-dintervention-elargi-a-la-province-les-equipements-policiers-renforces/

SÉCURITÉ PUBLIQUE
Attentats : le plan d’intervention élargi à la province, les équipements policiers renforcés
Hugo Soutra | Actu experts prévention sécurité | France | Publié le 01/03/2016 | Mis à jour le 07/03/2016

Les policiers des Brigades anti-criminalité (BAC) et les gendarmes des Pelotons de surveillance et d'intervention (PSIG) vont désormais être équipés de fusils d'assauts de forte puissance et de nouveaux moyens de protection. C'est ce qu'a indiqué le 29 février le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, qui veut renforcer le maillage des forces d'intervention partout sur le territoire français.

Paris serait-elle la seule ville française menacée par des attentats terroristes ? Ou bien d’autres cibles stratégiques existent-elles également en province ? Ne souhaitant prendre aucun risque, le ministère de l’Intérieur poursuit l’adaptation de la réponse publique au renouveau du contexte terroriste, comme il avait commencé à le faire avec l’implantation de nouvelles antennes régionales du GIGN.

S’exprimant devant un parterre de policiers des brigades anti-criminalité (BAC) à Paris, lundi 29 février, Bernard Cazeneuve a cette fois-ci précisé son intention d’apporter des moyens supplémentaires – notamment des fusils d’assaut – aux BAC et aux pelotons de surveillance et d’intervention de la gendarmerie (PSIG), dont la formation sera également renforcée. L’idée du « plan BAC-PSIG 2016 », dévoilée en fin de semaine par le Figaro, avait déjà été annoncée en janvier dernier avant d’être affinée par les services de l’Intérieur.

Articulation police / gendarmerie

L’objectif de la place ...