Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Economie

Polémique autour de l’interdiction de vente ambulante sur la plage à Palavas-les-Flots

Publié le 28/07/2010 • Par Sylvie Brouillet • dans : Actu juridique, Régions

Face à la contestation de l’arrêté d’interdiction du colportage sur les plages pris pour la saison estivale, le maire de Palavas (Hérault) a accepté, le 27 juillet le retour des marchands de beignets. Sous réserve que les sociétés prouvent aux services de la commune qu’elles respectent les règles d’hygiène et le droit du travail.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Fin février 2010, le maire de Palavas-les-Flots avait pris un arrêté passé inaperçu jusqu’à l’été : l’interdiction de la « vente par colportage de denrées de bouche ou tout autre produit manufacturé » du 1er mai au 30 septembre. Exit les chouchous.
Motif avancé par la commune : « Il est nécessaire de prendre toutes les mesures qui s’imposent afin d’assurer le bon ordre, la sûreté, la sécurité et la salubrité publique ». Le maire, Christian Jeanjean, met aussi en avant « la présence de nombreux commerces de bouche situés à proximité des plages, tout comme l’offre des concessions de plage avec buvette et grande buvette permettent de répondre aux attentes des usagers de la plage ».
En juillet, des policiers municipaux ont même arrêté des vendeurs de beignets contrevenants.

Mais la polémique enflant avec les marchands, une pétition étant même lancée, le maire vient, le 27 juillet au soir, de préciser sa position. S’il n’y a pas de problème (hygiène, contrats de travail…) ils pourront vendre leurs beignets sur la plage; cela ne remet pas en cause l’arrêté qui a été pris. Par contre, s’ils ne sont pas en règle, l’interdiction sera maintenue. Il n’est pas normal que les restaurateurs soient inspectés par les services d’hygiène et que ceux qui vendent de la nourriture sur la plage ne soient pas contrôlés. Je le répète, un maire est là pour protéger la population et faire respecter la loi. Le maire a également fait savoir qu’un accord avait été conclu avec une société, Loulou Beignets…

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Polémique autour de l’interdiction de vente ambulante sur la plage à Palavas-les-Flots

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement