logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/430980/la-formation-des-travailleurs-sociaux-a-la-prevention-de-la-radicalisation-permet-de-gagner-du-temps/

PRÉVENTION SPÉCIALISÉE
« La formation des travailleurs sociaux à la prévention de la radicalisation permet de gagner du temps »
Hugo Soutra | A la Une prévention-sécurité | Actu experts prévention sécurité | Publié le 17/03/2016

Directeur général de l'association Itinéraires à Lille, Slimane Kadri défend l'utilité et les techniques de la prévention spécialisée pour lutter contre le terrorisme. Initiateur d'un collectif visant à mieux prévenir la radicalisation religieuse, celui qui est aussi formateur au Forum français de la sécurité urbaine (FFSU) appelle pour cela à développer une réelle politique "Jeunesse."

Quels impacts ont eu les attentats de 2015 sur le quotidien des travailleurs sociaux ?

Si la question du terrorisme islamiste ne nous était pas étranger – nous l’étudions depuis le milieu des années 1990 –, les assassinats de masse de janvier 2015, puis de novembre dernier, ont produit une prise de conscience collective. Tous les professionnels ayant des missions d’éducation auprès des jeunes – qu’il s’agisse des travailleurs sociaux donc, mais aussi des enseignants ou des éducateurs de la PJJ – se sont rendus compte à quel point ils étaient désarmés.

Malheureusement, les mesures sécuritaires actuellement portées par les institutions régaliennes ne règlent en rien les difficultés rencontrées, sur le terrain, par ces « Fantassins de la République ». Nous n’avons pas, pour autant, encore été capables de formuler notre propre réponse.

Les tueries de masse perpétrées par des Français contre d’autres français vous poussent-ils à repenser les missions de la prévention spécialisée ?

Avec dix-sept autres clubs de prévention spécialisée, l’APSN – le centre ressources de la Prévention Spécialisée du Nord –, l’association « Laisse ton Empreinte », le ...

REFERENCES


POUR ALLER PLUS LOIN