Patrimoine

L’archéologie préventive en pleine mutation

Par • Club : Club Techni.Cités
Sources : Technicités 

SAPDA - CD03

Au carrefour de l’action culturelle et de l’aménagement du territoire, L’archéologie préventive fait partie des missions des collectivités en pleine mutation. Réforme territoriale, évolutions réglementaires, nouvelles pratiques : le métier est loin d’être figé, et les professionnels s’interrogent parfois sur son avenir.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Le premier service municipal d’archéologie fut créé au début des années 1930 à Lyon. Inscrit dans les missions des collectivités depuis longtemps, le métier évolue surtout depuis vingt ans.

Après plusieurs étapes réglementaires, la loi du 1er août 2003 a défini trois catégories d’opérateurs reconnus en matière d’archéologie préventive : l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) d’une part, et des acteurs soumis à l’agrément du ministère de la Culture – les entreprises privées et les collectivités –, d’autre part.

Fin 2015, on comptait 12 structures privées et 65 collectivités agréées : 21 communes, 31 départements et ...

Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

Déjà abonné ? Identifiez-vous
+
Mot de passe oublié ?
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, profitez de l’offre découverte 30 jours gratuits !

Offre découverte
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

ABONNEZ-VOUS
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Comment manager en période d’incertitudes

    N’est-il pas stressant de ne pas savoir où on va et ce qui va se passer ? Mutualisations, fusions, nouveaux outils, évolution des missions, etc. Depuis plusieurs années, le changement est omniprésent et permanent dans nos organisations publiques. Manager ...

  • Votre actu juridique du 14 au 20 juin 2019

    Notre sélection de textes officiels, jurisprudence et réponses ministérielles intéressant les cadres de la filière technique, publiés par le Club Techni.Cités et sur Lagazette.fr entre le 14 et le 20 juin 2019. ...

  • Les îlots de chaleur urbains ne sont pas là où on les attend

    Cartographier le phénomène d’îlot de chaleur urbain sur son territoire est indispensable pour cibler les enjeux et les besoins d’atténuer localement la surchauffe. Ce phénomène ne se limite pas aux centres-villes des métropoles du sud de la Loire. Il peut ...

  • Quand la remise en cause de la taxe carbone questionne le fonds chaleur

    Bousculé par les baisses de coût du gaz et par la remise en cause de la trajectoire de la contribution climat-énergie, le monde de la chaleur renouvelable a peur de ne pas profiter longtemps de la hausse annoncée du fonds chaleur. À moins de relancer la taxe ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP