logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/430335/le-modele-de-modernisation-est-il-celui-de-la-disparition-des-services-publics/

NUMÉRIQUE
Le modèle de modernisation est-il celui de la disparition des services publics ?
Gabriel Zignani | Réponses ministérielles | Publié le 23/02/2016

Réponse de Clotilde Valter, secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre, chargée de la réforme de l’Etat et de la simplification.

Les services publics sont l’une des priorités du gouvernement, comme le montre le choix de retenir l’échelon départemental, échelon de proximité, pour l’organisation des services de l’État. C’est une priorité notamment pour le ministre de l’intérieur, qui déploie les maisons de l’État sur l’ensemble du territoire.

Le service public a vocation à  s’adapter aux usages. Aujourd’hui, à l’heure de la révolution numérique, nous construisons le service public du XXIe siècle : c’est un service public d’une qualité exceptionnelle, disponible vingt-quatre heures sur vingt-quatre, sept jours sur sept, pour tous et partout.

Le numérique permet de disposer de points d’accès aux services publics sur l’ensemble du territoire. Personne ne sera laissé au bord du chemin, puisque, à l’image de ce qui s’est passé pour les services des finances publiques, nous allons être en mesure de dégager des personnels qui pourront prendre en charge les citoyens les plus fragiles et s’occuper des situations les plus complexes.

REFERENCES