Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Exclusion

Plan pauvreté : « Un amortisseur, pas un levier de changements »

Publié le 18/02/2016 • Par Sophie Le Gall • dans : Actu expert santé social, France

pauvrete-exclusion-une
Flicr by CC Klovovi
Le collectif Alerte, qui réunit 39 fédérations et associations nationales de lutte contre la pauvreté et l'exclusion, a présenté, mercredi 17 février 2016, son bilan 2015 du plan gouvernemental pauvreté. Une année « décevante » qui nécessite un « second souffle ». Face à une situation « d'urgence sociale », le collectif fait diverses propositions, qui pour certaines s'adressent directement aux collectivités territoriales.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Emploi, santé, non-recours, logement… Le collectif Alerte(1) a fait le tour, le 17 février 2016, des problématiques liées à la précarité sociale au regard des engagements de la feuille de route 2015-2017 du plan gouvernemental pauvreté.

« Avec un sujet supplémentaire, celui de la très grande précarité des migrants », a précisé François Soulage, son président, « car si on ne parle pas des migrants, on passe à côté d’un des sujets majeurs de notre société ». Le collectif souligne la forte hausse du nombre de bénéficiaires du RSA, marqueur clé d’une société « en crise ». Dans cette situation, le plan a, au mieux, « amorti, un peu, les effets de cette crise », mais n’a pas permis le retournement de situation tant attendu.

Non-recours, accès au logement, décloisonnement… au point mort

Si l’accès au logement très social reste « l’un des points les plus sombres » de ce bilan comme l’a expliqué Florent Guéguen, directeur général de la Fédération ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Cet article est en relation avec les dossiers

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Plan pauvreté : « Un amortisseur, pas un levier de changements »

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement