logo
DOSSIER : Lutte contre le terrorisme : le gouvernement somme les collectivités de prévenir la radicalisation religieuse
Dossier publié à l'adresse https://www.lagazettedescommunes.com/429362/fipd-2016-70-millions-deuros-aux-collectivites-priorite-a-la-lutte-contre-la-radicalisation/

EXCLUSIF
FIPD 2016 : 70 millions d’euros aux collectivités, priorité à la lutte contre la radicalisation
Pascal Weil | A la Une prévention-sécurité | Actu experts prévention sécurité | France | Publié le 15/02/2016 | Mis à jour le 10/05/2016

Dans un contexte post-attentats, le fonds interministériel de prévention de la délinquance (FIPD) s'élèvera en 2016 à 69,4 millions d'euros, dont un quart réservé à la lutte contre la radicalisation. C'est ce qui ressort de la circulaire relative aux orientations pour l'emploi des crédits FIPD diffusée le 12 février aux préfets. L'enveloppe devra également permettre aux collectivités de financer dans les mêmes proportions qu'en 2015 les actions traditionnelles dirigées vers les jeunes récidivistes et leur insertion, l'aide aux victimes ou encore la vidéosurveillance.

Très attendue par les élus et les professionnels, la circulaire établissant les priorités du Fonds interministériel de prévention de la délinquance pour 2016 a été diffusée le 12 février aux préfets. Le texte, qui définit la répartition des moyens destinés à financer les actions de prévention conduites par les collectivités, était soumis à l’arbitrage interministériel depuis plusieurs semaines, dans un contexte particulier d’état d’urgence.

Si le gros de l’enveloppe – 51,7 millions d’euros – est consacré aux trois axes prioritaires de la stratégie nationale de prévention de la délinquance 2013-2017, la circulaire est cette année marquée, comme on pouvait s’y attendre après les attentats meurtriers de 2015, par le combat engagé contre la radicalisation violente et les filières terroristes : 17,7 millions d’euros y seront affectés cette année sur un montant global de 69,4 millions d’euros. Soit plus de 25% du fonds. Cet ...

REFERENCES


CHIFFRES CLES

69, 4 millions d'euros en 2016 dont :

  • 51, 7 millions pour financer les trois programmes d'action de la stratégie gouvernementale (délinquance des mineurs, violences faites aux femmes et aide aux victimes, tranquillité publique),
  • 17, 7 millions pour soutenir la lutte contre la radicalisation et les dispositifs spécifiques anti-terroristes (équipements de police municipale, vidéosurveillance des lieux sensibles...)


POUR ALLER PLUS LOIN