logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/428505/construire-des-indices-de-mixite-sociale-a-lecole/

EDUCATION
« Construire des indices de mixité sociale à l’école »
Michèle Foin | Actu expert Education et Vie scolaire | Actu expert santé social | France | Publié le 08/02/2016 | Mis à jour le 05/02/2016

La mixité sociale à l'école est l'un des chevaux de bataille du gouvernement. Choukri Ben Ayed, dont les recherches portent sur les inégalités, les ségrégations scolaires et les transformations des politiques éducatives a participé à l’évolution du sujet depuis 2013. Entretien.

La mixité sociale à l’école est l’un des chevaux de bataille du gouvernement. Dès 2013, Vincent Peillon, ministre de l’Education nationale, l’inscrit dans les missions du service public d’éducation, dans l’article 1 de la loi de refondation de l’école de la République, du 8 juillet 2013.

Le 15 juillet 2014, un décret d’application évoque la coopération possible entre les services de l’Etat et les conseils généraux, en vue de favoriser la mixité sociale dans les collèges publics, suivi, le 7 janvier 2015, d’une circulaire qui en précise les modalités.

Choukri Ben Ayed a participé aux différentes étapes de ce processus législatif. Ses recherches portent sur les inégalités et les ségrégations scolaires, et les transformations des politiques éducatives. Il a également étudié les effets de l’assouplissement de la carte scolaire.

Prudente, Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Education, a finalement renoncé à réformer ...

POUR ALLER PLUS LOIN