Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Statut

Le CSFPT débute l’examen des nouvelles grilles indiciaires

Publié le 04/02/2016 • Par Agathe Vovard • dans : A la une, A la une emploi, A la Une RH, Actu Emploi, Actu expert santé social, France, Toute l'actu RH

Euro_balance_by_Images_of_Money
Flickr cc by Images_of_Money
Les textes examinés par le conseil supérieur de la fonction publique territoriale (CSFPT) lors de la séance plénière du mercredi 3 février 2016 ont surtout concerné l'application des mesures "PPCR". Ils portent sur la catégorie C, la "NES B", et les catégories B et A des filières sociale et médico-sociale. Au menu principalement : l’intégration de primes en points, et des revalorisations indiciaires programmées pour la période 2017 à 2020.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Pour sa séance plénière du mercredi 3 février 2016, le CSFPT a examiné 14 projets de texte réglementaire. Comme prévu, la plupart d’entre eux ont trait à l’application du protocole « parcours professionnels, carrières et rémunérations » (PPCR).

Les projets de décret concernant la catégorie C

Un premier projet de décret concerne l’organisation des carrières des agents de catégorie C de la FPT. Il prévoit pour ces agents trois grades au lieu de quatre actuellement.

Le texte procède au reclassement des fonctionnaires dans la nouvelle structure de carrière. Il précise les durées d’échelon de chacune des échelles, modifie le cadencement de l’avancement d’échelon, les dispositions relatives au classement des personnes accédant aux cadres d’emplois ou emplois concernés ainsi que les modalités d’avancement de grade.

1,1 million d’agents territoriaux sont concernés, indique la CGT dans un communiqué.

Un autre projet de décret fixe les différentes échelles de rémunération : C1, C2 et C3 ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Cet article est en relation avec le dossier

5 Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le CSFPT débute l’examen des nouvelles grilles indiciaires

Votre e-mail ne sera pas publié

ericj31

05/02/2016 08h45

Le gargarisme de l’indice brut
Si l’article est intéressant, pourquoi toujours parler des indices bruts (IB) qui ne signifient rien pour les agents. Seul compte l’indice majoré, c’est celui qui est sur la fiche de paie.

Murakami

05/02/2016 09h13

Je ne comprends pas , certaines collectivités sont au bord de l’asphyxie financière, les conseils dépatementaux en particulier et on parle de revalorisation indiciaire mais avec quel argent?
Il vaudrait mieux améliorer l’accès à la formation professionnelle comme pour les salariés qui bénéficient depuis le début de l’année du CPF, d’une mutuelle.Ce sont des avancées sociales intéressantes et utiles et pas simplement limitées à l’aspect financier.

manava22

05/02/2016 06h27

bonsoir, rassurez-vous , nous ne gagnerons pas grand chose avec la revalorisation de ces grilles ; la cotisation retraite augmentera jusqu’en 2020 obérant ou annulant cette revalorisation ; encore une fois, c’est qui le dindon ? à plus

INGERABLE

18/04/2016 08h06

En èspérant que le gouvernement a pris conscience de l’injustice conçernant
les agents de maîtrise et agents de maîtrise principaux ceux-ci devraient basculer en
Catégorie B1 et B2 vu leurs charges de travail et de responssabilités.En effet ils sont moins bien rémunérés que les agents qu’ils encadrent .C’est un vrai malaise ,cela devient ingérable pour les collectivités térritorial.
MERCI

IGNOBLE

18/05/2016 10h26

le gain ne sera pas forcément pour les agents!
par exemple, pour ma part en catégorie B 3è grille, avec le reclassement (prenant 2/3 de l’ancienneté dans l’échelon 8 pour être reclassée au 7é échelon) et la supression de l’avancement au mini donc allongement de la durée de l’échelon, je partirais à la retraite en 2021 à l’indice 551au lieu de 562 avant la réforme !!!
A qui profite la réforme??
Peut-on la refuser????

Commenter
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement