Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Drapeau tricolore

Outrage

Publié le 23/07/2010 • Par La Rédaction • dans : TO parus au JO

Un décret est relatif à l'incrimination de l'outrage au drapeau tricolore.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Ainsi, est puni de l’amende des contraventions de la cinquième classe le fait, lorsqu’il est commis dans des conditions de nature à troubler l’ordre public et dans l’intention d’outrager le drapeau tricolore :

  • De détruire celui-ci, le détériorer ou l’utiliser de manière dégradante, dans un lieu public ou ouvert au public ;
  • De diffuser ou faire diffuser l’enregistrement, de tels faits, même réalisés dans un lieu privé.
5 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Boues d’assainissement : tout savoir pour préparer l'avenir !

de La rédaction de Techni.Cités en partenariat avec SUEZ

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Outrage

Votre e-mail ne sera pas publié

philou

24/07/2010 12h04

il été temps que l’état réagisse,car des personnes des deux sexe sont mort pour ce drapeaux,ici c’est la France et le drapeaux et bleu blanc rouge
et certain sportif sois disant de haut niveau, ferait mieux de se le rappeler , sinon les frontières sont ouvertes ils peuvent aller ailleurs.

babil

26/07/2010 02h21

Nous voilà plutôt dans une dérive fasciste américanisante. J’estime que ce décret est une atteinte à la liberté d’expression. Si le drapeau français peut symboliser le meilleur (la révolution française, la résistance), il signifie aussi le pire (Vichy, la guerre d’Algérie, un pays très mal classé par Amnesty International pour le respect des droits de l’homme dans nos commisariats) et peut aussi sous de nouveaux gouvernements prendre une nouvelle signification.

babil

26/07/2010 02h22

Je pense que le modérateur aurait du agir sur ce message, qui est un appel au racisme sous la petite phrase « ils peuvent aller ailleurs ».

Romain Mazon

26/07/2010 03h04

Bonjour

Nous avons hésité à valider le commentaire de « philou ». Nous avons d’ailleurs rejeté ce matin un commentaire ouvertement raciste. Mais ce genre de propos n’est-il la conséquence directe, inévitable, d’un tel décret ? Et par conséquent, faut-il taire ces opinions, ou compter qu’elles donneront lieu à un débat, que vous avez entamé avec votre réponse de 14h21 ?

Par ailleurs, le message de « philou » est ambigu, volontairement ou non, si l’on se souvient qu’il y a un mois à peine, le Conseil constitutionnel a déclaré anticonstitutionnel le fait que que les anciens combattants étrangers perçoivent une retraite inférieure à celle des combattants Français.
Ce qui signifie que, parmi les morts pour le drapeau, ainsi que l’invoque « philou »‘ il y a eu, dans de très nombreuses guerres, des combattants étrangers.

Cordialement
Romain Mazon
Rédacteur en chef délégué web

Carl

26/07/2010 04h59

Essayez de brûler en public un drapeau Nigérien, Chilien, ou Thailandais dans ces pays; vous pensez y survivre?

Le drapeau national est LE symbole absolu d’une nation, c’est-à-dire d’un peuple qui souhaite vivre ensemble. Je ne vois pas en quoi on est raciste quand on dit à ceux qui ne veulent pas « vivre ensemble » qu’ils sont indésirables et peuvent quitter le groupe.

Trop de réactions positives à un tel acte sont le symptome d’une société malade, où les gens n’ont plus envie de vivre avec leurs voisins.

Quant aux erreurs (nombreuses) de mes ancêtres: colonisation, esclavage, massacres…moi qui ne suis français que depuis 3 générations, devrais-je m’en sentir responsable en remontant jusqu’aux guerres napoléoniennes? Ces erreurs ne me choquent pas plus que ça car je sais que c’est aussi cela l’humanité, et que les autres pays en ont fait autant, voire pire (Rwanda, Cambodge, Tchétchénie, Tibet, Arménie, Afrique du Sud…tout ça, ce n’est pas en France).

Ce qui me choque, c’est en effet le traitement réservé par nos divers gouvernements aux étrangers qui se sont battus, en 14-18, en 39-45, non pour le drapeau tricolore, mais pour moi, pour que, 50, 70 ans plus tard, je sois libre, et que certains puissent se torch.. avec mon drapeau.

Punir, calmement, sans perdre son temps à expliquer l’évidence.

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement