logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/42719/le-forum-global-d%e2%80%99associations-de-regions-prend-un-tournant-plus-politique/

INSTITUTIONS INTERNATIONALES
Le Forum global d’associations de régions prend un tournant plus politique
Caroline Garcia | France | Publié le 22/07/2010

Lancé en 2007, le FOGAR a élu Michel Vauzelle à la présidence lors de son assemblée générale, le 21 juillet en Equateur, où il est question de renforcement des décentralisations.

Michel Vauzelle vient d’être élu à la tête du Forum global d’associations de régions (FOGAR), une organisation internationale fondée en 2007. C’est la Conférence des régions périphériques maritimes (CRPM), le programme des Nations-Unies pour le développement (PNUD) et le conseil régional PACA [que préside Michel Vauzelle, ndlr] qui sont à l’origine de ce projet lancé à Marseille. Le président de la CRPM, l’italien Claudio Martini, assurait également la présidence du FOGAR jusqu’à l’élection de Michel Vauzelle.

Le Forum oscille entre lobby et think tank, dans le but de devenir l’interlocuteur des grandes organisations internationales, en leur démontrant le rôle incontournable des régions dans la gestion des défis du XXIe siècle.

Depuis 2007, le FOGAR a notamment travaillé dans les domaines du changement climatique et de la sécurité alimentaire. Mais c’est autour d’un sujet plus politique, celui du renforcement des décentralisations que 300 membres de l’organisation se réunissent cette semaine en Equateur pour l’assemblée générale de l’organisation.

Et l’élection de Michel Vauzelle va dans ce même sens, si l’on en juge par sa déclaration à l’issue de son élection : « Je compte favoriser l’invention d’une démocratie de proximité et la défense des identités culturelles, dans un monde globalisé qui accroît les inégalités. En parlant d’une seule voix, les régions participent plus efficacement, avec les Nations Unies, à la construction d’un monde plus juste et plus pacifique ».

L’Asie et l’Amérique du Nord demeurent pour le moment très faiblement représentées dans ce réseau de 17 membres.