funéraire

Une nouvelle ère pour le funéraire

Par • Club : Club Techni.Cités
Sources : Technicités 

Évolutions sociales et sociologiques, nouvelles réglementations, reconfiguration des opérateurs : les mutations du secteur funéraire, quoique fort discrètes, n’en sont pas moins considérables depuis quelques années.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Depuis la loi Sueur de 1993, le secteur funéraire a été profondément modifié. La suppression du monopole communal l’a ouvert à la concurrence, au point qu’il reste aujourd’hui une quarantaine de pompes funèbres dans le secteur public (service public industriel et commercial – Spic), parmi quelque 3 000 opérateurs privés.

Au sein des collectivités qui maintiennent, développent, voire créent leur service funéraire à l’instar de la communauté d’agglomération du Boulonnais, les pratiques évoluent en profondeur, suivant les demandes des familles, mais aussi une législation de plus en plus précise.

 

Crémation une demande sociale en hausse

Quasi inexistante au début des années 1980, la crémation concerne aujourd’hui un tiers des défunts en moyenne ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Techni.Cités pendant 30 jours

J’en profite
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP