Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Finances locales

Financement du RSA : négociations rompues entre Etat et départements

Publié le 20/01/2016 • Par Pierre Cheminade • dans : A la une, A la Une finances, Actu expert santé social, Actualité Club finances, France

Dominique Bussereau
CC by Mélanie Chaigneau
Les discussions avec le gouvernement sur une éventuelle recentralisation du financement du revenu de solidarité active (RSA) sont "rompues", selon Dominique Bussereau, le président de l'Assemblée des départements de France. "Extrêmement déçu", il menace l'Etat de "mesures de rétorsion" et en appelle à François Hollande.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Cet article fait partie du dossier

Les départements et l'Etat face au défi du RSA

Alors que les discussions entamées entre l’ADF et Matignon devaient se poursuivre jusqu’au mois de mars, la dernière séance de travail, mardi 19 janvier, s’est soldée par « un constat d’échec », selon Dominique Bussereau, le président (LR) de l’ADF et de la Charente-Maritime.
« Nous sommes extrêmement déçus et nous considérons que les négociations sont rompues », explique-t-il, avant de s’excuser, à demi-mots, d’avoir employé, la veille, l’expression « guerre totale ».

Face à la détresse financière qui touche de plus en plus de départements, le gouvernement n’a semble-t-il rien lâché. « On nous propose éventuellement des mesures de recentralisation dans la loi de finances pour 2017 assorties de mesures ponctuelles en fin d’année comme le mois dernier », explique l’élu charentais. Les départements, qui demandaient une rallonge de 250 ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite
Prochain Webinaire

Accompagner au plus près les entreprises locales grâce au numérique

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Financement du RSA : négociations rompues entre Etat et départements

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement