Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Administration

Les sapeurs-pompiers de la Haute-Marne inquiets face au projet de mutualisation des services du Sdis et du conseil général

Publié le 21/07/2010 • Par Frédéric Marais • dans : Actu prévention sécurité, Régions

Favorables à certaines économies d’échelle, les soldats du feu craignent cependant que la réforme entraîne des réductions d’effectifs.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Ils ont lancé une pétition, et même pour quelques-uns d’entre eux boycotté les cérémonies du 14 juillet. Les sapeurs-pompiers, professionnels ou volontaires, du département de la Haute-Marne entendent ainsi exprimer leur inquiétude face au projet de mutualisation des moyens entre le Service départemental d’incendie et de secours (Sdis) et le conseil général, qui est à l’initiative de cette réorganisation.

S’ils sont favorables au regroupement de certains achats en vue de réaliser des économies, les pompiers haut-marnais craignent que la réforme se traduise par le non-remplacement de certains postes, justifié par la mise à disposition de personnels départementaux. Ainsi, l’entretien des véhicules d’incendie serait assuré par les mécaniciens de l’ancien parc de l’Equipement, transféré au Département par la loi du 26 octobre 2009.

L’Union départementale des sapeurs-pompiers de la Haute-Marne redoute aussi une « dispersion des services » entraînant une « perte de proximité et de facilité avec les services du Sdis », au préjudice notamment des sapeurs-pompiers volontaires. Ils craignent enfin une « perte d’autonomie » du Sdis provoquée par la « conseil-généralisation » de ce service.

Ni le conseil général ni le Sdis n’ont souhaité répondre à nos questions.

Régions

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les sapeurs-pompiers de la Haute-Marne inquiets face au projet de mutualisation des services du Sdis et du conseil général

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement