Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Développement économique

Bourg-lès-Valence transforme son ancienne cartoucherie nationale en pôle du dessin animé

Publié le 19/06/2009 • Par Claude Ferrero • dans : Régions

La Cour des Images, inaugurée ce week-end à Bourg-lès-Valence (Drôme), est une opération de développement économique qui permet de regrouper sur 8.000 m2 de bâtiments plusieurs entreprises et organismes liés au dessin animé.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Locomotive du projet, le studio de production Folimage – connu pour avoir réalisé « La prophétie des grenouilles » et « Mia et le Migou » – a regroupé ses partenaires de longue date de « La Poudrière », première école de cinéma d’animation, et de « l’Equipée », une association pour le développement du cinéma d’animation.

Ces « pionniers » seront rejoints d’ici septembre par trois studios indépendants (Teamto, Les Tanukis, Toondra) et trois autres organismes spécialisés dans le cinéma (Cineda, les Ecrans, Les Films du Nord). Le site, qui devrait alors compter environ 170 personnes, se positionne comme l’un des quatre piliers du pôle de compétitivité Imaginove.

La Cour des Images est également une opération patrimoniale engagée dès 2002 par la ville de Bourg lès Valence, propriétaire depuis 1993 du terrain de sept hectares. Le domaine abrite un bâtiment construit en 1855 dans le style des phalanstères fourrieristes destiné à l’activité textile.
Le site est ensuite devenu une cartoucherie nationale de 1874 à 1964. Son architecture remarquable et classée a fait l’objet d’une importante rénovation pour accueillir la Cour des Images.

L’investissement de 12 millions d’euros a été financé par Bourg-lès-Valence (5,6 millions d’euros), par la région Rhône-Alpes, le conseil général de la Drôme, l’Etat et l’Europe.

Prochain Webinaire

Comment mettre la relation citoyen au cœur de la stratégie numérique du territoire ?

de Orange Business Services

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Bourg-lès-Valence transforme son ancienne cartoucherie nationale en pôle du dessin animé

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement