Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Commande publique en 2016 : une boîte à outils pour les marchés

Publié le 12/01/2016 • Par Jean-Marc Joannès • dans : Actu juridique, Dossiers d'actualité

La publication du décret relatif aux marchés publics est prévue en février. Etape suivante : la transposition, avant avril, de la directive « concessions ».

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Cet article fait partie du dossier

Les priorités des collectivités territoriales en 2016

L’ordonnance du 23 juillet 2015 a posé les grandes lignes de la nouvelle mouture du code des marchés publics. Mais, pour mettre en œuvre ces règles et orientations, il faut attendre « le » décret, celui qui achèvera l’exercice de transposition des directives « marchés », dont l’échéance est fixée au 1er avril 2016. Cette réglementation s’appliquera ainsi aux marchés pour lesquels une consultation est engagée ou un avis d’appel public à la concurrence est envoyé à la publication à compter de sa date d’entrée en vigueur.

 

 

Le projet de décret, soumis à consultation publique en novembre 2015, répond au souci d’allégement et de simplification des procédures, tout en favorisant l’accès des PME et TPE à la commande publique. Il insiste particulièrement sur les dimensions environnementale, sociétale et, surtout, économique de l’achat public.

 

 

Ligne rouge – Le projet de texte précise par ailleurs les conditions de recours au sourçage (ou « sourcing ») : afin de préparer la passation d’un marché public, l’acheteur pourra réaliser des consultations, solliciter des avis, faire réaliser des études de marché ou informer les opérateurs économiques de son projet et de ses exigences. Toute la difficulté consistera à ne pas franchir la ligne rouge en violant les sacro-saints principes d’égalité de traitement des candidats et de transparence des procédures.

La réforme des marchés publics a quelque peu occulté la transposition de la directive « concessions », dont l’impact réel en France reste mal maîtrisé, mais suscite des inquiétudes. La direction des affaires juridiques de Bercy, qui assure que la loi « Sapin » de 1993 ne devrait pas être modifiée, table toujours sur une publication « début 2016 ».

Cet article est en relation avec les dossiers

Domaines juridiques

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Commande publique en 2016 : une boîte à outils pour les marchés

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement