logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/42327/attache-territorial-de-conservation-du-patrimoine-recrutement-carriere-salaires/

MÉTIERS CULTURELS
Attaché territorial de conservation du patrimoine : métiers, recrutement, carrière, salaires
La Rédaction | Statut | Publié le 26/07/2010 | Mis à jour le 21/11/2019

Attachés territoriaux de conservation du patrimoine est un cadre d'emplois de catégorie A. Les agents de ce cadre d'emplois exercent leurs fonctions dans l'une de ces spécialités : archéologie, archives, inventaire, musées et patrimoine scientifique, technique et naturel. Zoom sur les missions, métiers, modes de recrutement, carrière et rémunérations de ces fonctionnaires territoriaux.

patrimoine - histoireMissions de l’attaché territorial de conservation du patrimoine

L’attaché territorial de conservation du patrimoine participe à l’étude, au classement, à la conservation, l’entretien, l’enrichissement et à la mise en valeur du patrimoine d’une collectivité territoriale ou d’un établissement public. Sa mission : faciliter l’accès du public à la connaissance et à la découverte du patrimoine. Ce fonctionnaire territorial est affecté dans un service ou établissement correspondant à l’une de ces spécialités :

  1. archéologie
  2. archives
  3. inventaire
  4. musées
  5. patrimoine scientifique, technique et naturel.

Le protocole Parcours professionnels, carrières et rémunérations (PPCR) a modifié le cadre d’emplois des attachés territoriaux de conservation du patrimoine (décrets n°2017-502 [1] et 2017-503 [2]). Depuis, ce cadre d’emplois comprend 2 grades, et non plus 1 seul grade :

  1. Attaché de conservation du patrimoine (grade de recrutement) et
  2. Attaché principal de conservation du patrimoine (nouveau grade d’avancement).

Métiers/emplois de l’attaché territorial de conservation du patrimoine

L’attaché territorial peut diriger des services communaux ou régionaux d’archives, des services ou des établissements d’archéologie. Ou être l’adjoint d’un conservateur du patrimoine.

Parmi les emplois les plus souvent proposés :

Devenir attaché territorial de conservation du patrimoine

Le recrutement de l’attaché de conservation intervient après inscription sur liste d’aptitude établie

Dans tous les cas, le candidat doit remplir les conditions générales d’accès à la fonction publique et celles ouvrant l’accès au cadre d’emplois.

Devenir attaché territorial de conservation du patrimoine après un concours

Le concours externe est ouvert aux titulaires d’un diplôme de niveau au moins égal à bac +3 ; ou d’un titre ou diplôme homologué au moins au niveau II des titres et diplômes de l’enseignement technologique. En théorie, mais en pratique les candidats ont au moins le niveau Master (bac+5 ).

Le concours interne est ouvert aux agents publics. Les candidats doivent justifier, au 1er janvier de l’année du concours, de 4 ans au moins de services publics effectifs, compte non tenu des périodes de stage ou de formation dans une école ou un établissement ouvrant accès à un grade de la fonction publique.

Le troisième concours est ouvert aux candidats justifiant de l’exercice, pendant 4 ans au moins, d’une ou de plusieurs activités professionnelles, qu’elle qu’en soit la nature, d’un ou de plusieurs mandats de membre d’une assemblée élue d’une collectivité territoriale ou d’une ou de plusieurs activités accomplies en qualité de responsable d’une association.

Les concours sont organisés par les centres de gestion de la fonction publique territoriale.

Devenir attaché territorial de conservation du patrimoine par la promotion interne

Peuvent être inscrits sur la liste d’aptitude les assistants territoriaux de conservation du patrimoine et des bibliothèques [6] (principal de 2e classe et de 1re classe) qui justifient d’au moins 10 ans de services publics effectifs, dont au moins 5 ans dans leur cadre d’emplois en position d’activité ou de détachement.

Devenir attaché territorial de conservation du patrimoine par détachement

Les fonctionnaires de catégorie A exerçant des fonctions de conservation du patrimoine, de bibliothécaire, de documentaliste, d’enseignement ou de recherche peuvent être détachés dans ce cadre d’emplois.

Recrutement, stage, titularisation et formations obligatoires

Après concours

Le concours est l‘étape de présélection qui permet de déclarer les candidats aptes à exercer les emplois de ce cadre d’emplois, qui relève de la catégorie A. Aussi, les lauréats sont inscrits sur la liste d’aptitude et doivent postuler auprès des employeurs locaux. Une fois recrutés, ils sont nommés attachés territoriaux de conservation du patrimoine stagiaires pour une durée de 1 an. Ce stage peut être prolongé d’un an.

La titularisation intervient au vu notamment d’une attestation de suivi de la formation d’intégration (10 jours) établie par le Centre national de la fonction publique territoriale.

Après promotion interne

Les fonctionnaires inscrits sur la liste d’aptitude par la voie de la promotion interne et recrutés sont nommés attachés territoriaux de conservation du patrimoine stagiaires pour 6 mois. Pendant cette période, ils sont placés en position de détachement auprès de la collectivité ou de l’établissement qui a procédé au recrutement. Leur stage peut être prolongé de 2 mois.

Formations statutaires obligatoires

Carrière de l’attaché territorial de conservation du patrimoine

Avancement d’échelon

  • Un 10e échelon est créé au 1er janvier 2020 (réforme PPCR).

L’avancement à l’ancienneté. La durée de services effectifs à accomplir dans chaque échelon est précisé par les grilles indiciaires [8]. L’agent passe automatiquement à l’échelon supérieur dès lors qu’il a accompli la durée requise dans l’échelon.

Avancement de grade

L’accès au second grade passe par un examen professionnel. Il faut en outre justifier au 1er janvier de l’année de l’établissement du tableau d’avancement de 3 ans de services effectifs dans un cadre d’emplois, corps ou emploi de catégorie A ou de même niveau, et avoir atteint le 5e échelon du grade d’origine.

L’accès au second grade d’attaché principal est aussi possible, sans examen professionnel, si l’attaché de conservation justifie au plus tard au 12 décembre de l’année du tableau d’avancement d’au moins 7 ans de services effectifs dans un cadre d’emplois, corps ou emploi de catégorie A ou de même niveau, et a atteint le 8e échelon du grade d’attaché.

Promotion interne des attachés

Les attachés peuvent accéder par la voie de la promotion interne (au choix) au cadre d’emplois des conservateurs du patrimoine [9].

  • Plus de précisions sur les primes ? Consultez le Guide des primes de la fonction publique [10] publié en partenariat avec le centre interdépartemental de gestion de la grande couronne Ile-de-France.

Rémunération de l’attaché territorial de conservation du patrimoine

Elle comprend un traitement indiciaire brut auquel s’ajoutent le cas échéant un supplément familial de traitement (SFT) et une indemnité de résidence dans certaines régions. Elle peut être complétée par des primes et indemnités. Celles qui sont liées au grade constituent le régime indemnitaire. Un nouvel échelonnement indiciaire est applicable depuis le 1er janvier 2017.

  • Une nouvelle revalorisation indiciaire est prévue en 2019 puis en 2020.

Salaire brut mensuel

Traitement indiciaire brut mensuel des attachés territoriaux de conservation du patrimoine (indicatif au 1er janvier 2019) :

A ce salaire de base, s’ajoutent différentes primes et indemnités. Les attachés territoriaux du patrimoine sont éligibles au nouveau régime indemnitaire Rifseep.

Retraite des attachés de conservation du patrimoine

Les attachés de conservation du patrimoine sont classés en service sédentaire.

Salaires des fonctionnaires : comparez, simulez

Appli-salaire-gazette- [12]

REFERENCES