Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Santé

Décryptage de la loi de santé (et de ses 227 articles !), définitivement adoptée

Publié le 18/12/2015 • Par Catherine Maisonneuve • dans : A la une, Actu expert santé social, France

grand_age_metier_sante_une
Phovoir
L’Assemblée nationale a adopté définitivement, le 17 décembre, le projet de loi de modernisation de notre système de santé. Le texte a été approuvé par les socialistes, radicaux de gauche et écologistes, tandis que les élus LR, UDI et la plupart du Front de gauche ont voté contre.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Quatorze mois après sa présentation lors du conseil des ministres du 15 octobre 2014, et devant un hémicycle parsemé, la ministre de la Santé, Marisol Touraine, a défendu, pour la dernière fois le 17 décembre, un texte qui « lutte contre les inégalités de santé » et « contre l’immobilisme et la résignation ». Elle a été chahutée par le nouveau numéro deux du parti LR, Laurent Wauquiez, qui a dénoncé un « passage en force ».

Mais le projet de loi de modernisation de notre système de santé a définitivement été adopté par l’Assemblée. Le groupe LR a d’ores et déjà annoncé qu’il allait saisir le Conseil constitutionnel, et il faudra donc attendre l’avis des Sages pour que la loi soit officiellement promulguée, probablement d’ici fin janvier 2016.

Contre vents et marées, le Gouvernement a tenu bon sur deux mesures-phares, la généralisation du tiers-payant et le paquet de cigarettes neutre, mais si le débat parlementaire est clos, les feux de la rampe ne manqueront pas de se ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Cet article est en relation avec le dossier

2 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Accompagner au plus près les entreprises locales grâce au numérique

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Décryptage de la loi de santé (et de ses 227 articles !), définitivement adoptée

Votre e-mail ne sera pas publié

MONTANER CRICRI

21/12/2015 05h59

depuis 5 ans, je suis à 100 % CPAM. Quand je me rends chez un médecin je ne paie pas les consultations, mes analyses et biologie, IRM, SCANNER etc… je ne fais jamais l’avance car je suis à 100 %. notre Ministre devrait vérifier ses sources, elle n’invente rien cela se fait déjà comme pour les personnes en CMU. Les remboursements se font 3 jours après 5 maximum (compris samedi, dimanche). Evidemment si les dossiers des patients sont à jour. le problème : les papiers des patients non à jour et les sans papiers. !!!!!!!!!!!!!!!!!. J’ai travaillé 10 ans dans le médical.

MONTANER CRICRI

21/12/2015 06h02

Le problème des caisses de maladie, les infos sont sous-traites et l’absentéisme des agents.

Commenter
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement