Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Economie

Conflit ouvert entre des patrons de bars et la ville d’Orléans

Publié le 16/07/2010 • Par Jean-Jacques Talpin • dans : Actu prévention sécurité, Régions

Les professionnels de l’hôtellerie dénoncent la répression municipale et menacent d’organiser un « apéro » devant la mairie.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Une quarantaine de bars de nuit et de discothèques d’Orléans se sont réunis le 9 juillet pour protester contre les sanctions qui les frappent. Leur communiqué intitulé « Montillot c’est trop » a créé la polémique avec la mairie et notamment avec Florent Montillot, adjoint chargé des questions de sécurité.

90% des suppressions de fermetures tardives, des fermetures administratives, des avertissements émanent de la police municipale d’Orléans et de son adjoint qui fait fonctionner uniquement l’appareil « répressif » sans aucune concertation préalable, écrivent ces professionnels.
Ceux-ci dénoncent aussi les excès de zèle, le harcèlement (…) et les paroles nauséabondes de certains policiers municipaux.
Déjà, le 7 mai au soir, ces professionnels avaient organisé une opération « ville éteinte » contre ces « attaques ».

À la ville, cette mobilisation est considérée comme d’autant plus surprenante qu’Orléans a été une ville pionnière dans l’élaboration d’une « charte de bonne conduite » entre les bars et la ville.
Florent Montillot répond par les nombreuses pétitions de riverains contre les bruits nocturnes et accuse ces établissements de défendre l’indéfendable et 5% des bars et établissements de nuit qui font l’objet de sanctions.
De son côté, le maire d’Orléans a jugé cette polémique « ridicule » tout en se déclarant « agacé ».

Mais les professionnels entendent continuer. Faute de la nomination d’un médiateur et de l’ouverture jusqu’à 2 heures du matin pour tous les bars, ils menacent ainsi d’organiser un « apéro Montillot » devant la mairie.

1 Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Conflit ouvert entre des patrons de bars et la ville d’Orléans

Votre e-mail ne sera pas publié

olivier

16/07/2010 02h41

Habitant le quartier bourgogne, dans une rue autrefois calme. Nous assistons à la prolifération des bars depuis quelques années.
Il existe une charte de bonne conduite qui est très souvent oubliée par ces établissements (terrasses qui se prolongent hors des médaillons, musique avec de plus en plus de basses qui évidement se propagent très loin, clients qui hurlent dans la rue, qui urinent et vomissent devant les portes, et évidement les cadavres de bouteilles qui sont jetés hors des zones de collectes, bagarre et insultes en tout genre)
On peut accepter ce genre de dérive le vendredi et le samedi mais cela se produit aussi maintenant le reste de la semaine.
Alors les partons de bistro TAISSEZ VOUS et respecter le voisinage qui paye aussi les impôts et les ravalements de façades hors de prix.
Il devient de plus en plus infernal d’habiter ici, le quartier bourgogne république n’est pas un champ de foire destiné à votre seul business.
• Faites en sorte que la musique ne sorte pas de vos établissements
•Invertissez dans des toilettes
•Imposez à vos clients ou toutes personnes se trouvant devant votre établissement de se taire
•Mettez vos poubelles dans les zones prévues
•Limitez vos terrasses aux médaillons
Respecter la loi, respecter la charte et respecter vos voisins si vous voulez être soutenus et respectés.

Commenter
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement