Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Métiers médico-sociaux

Auxiliaire de puériculture territorial : métiers, recrutement, carrière, salaires

Publié le 26/07/2010 • Mis à jour le 21/04/2017 • Par La Rédaction • dans : Statut

Métiers de la petite enfance
Domaine public
Les auxiliaires de puériculture travaillent dans les crèches, haltes-garderies et autres centres d'accueil de jeunes enfants. Ces agents territoriaux peuvent aussi exercer dans les centres de consultations spécialisées, les centres de protection maternelle et infantile (PMI). Ce cadre d’emplois, de catégorie C, comprend désormais deux grades.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Missions de l’auxiliaire de puériculture

Les auxiliaires de puériculture participent aux soins quotidiens apportés aux tout-petits et mènent les activités d’éveil qui contribuent au développement de l’enfant. Ces fonctionnaires territoriaux s’occupent d’un enfant individuellement ou d’un groupe d’enfants.

Devenir auxiliaire de puériculture territorial

Le cadre d’emplois des auxiliaires de puériculture (catégorie C) comprend 2 grades :

  • auxiliaire de puériculture principal de 2e classe
  • et auxiliaire de puériculture principal de 1re classe.

Pour accéder au 1er grade (auxiliaire de puériculture principal de 2e classe), il faut réussir un concours externe sur titre avec épreuve. Au sein de la fonction publique, les agents peuvent accéder à ce cadre d’emplois par le détachement.

Le concours d’auxiliaire de puériculture principal de 2e classe

Ce concours est accessible aux titulaires

  • du diplôme d’Etat d’auxiliaire de puériculture ou
  • du certificat d’aptitude aux fonctions d’auxiliaire de puériculture
  • ou du diplôme professionnel d’auxiliaire de puériculture.

Il est également ouvert aux personnes ayant satisfait, après l’année 1971, à l’examen de passage de 1re en 2e année du diplôme d’Etat d’infirmier ou, après 1979, du diplôme d’infirmier de secteur psychiatrique.

Les candidats doivent remplir toutes les conditions générales d’accès à la fonction publique (nationalité, casier judiciaire vierge, etc.)

Le détachement dans le cadre d’emplois

Seuls les fonctionnaires de catégorie C peuvent être détachés dans le cadre d’emplois des auxiliaires de puériculture. Ils doivent être titulaires d’un des titres requis (lire ci-dessus, concours).

Recrutement, titularisation et formations obligatoires de l’auxiliaire de puériculture

Après le concours

Les lauréats du concours sont inscrits sur la liste d’aptitude. Ils doivent ensuite trouver un poste dans une une collectivité ou un établissement public. Une fois recrutés, ils sont sont nommés stagiaires pour un an. Pendant cette année-là, les auxiliaires de puériculture stagiaires doivent suivre une formation d’intégration pour pouvoir être titularisés, si cette année de stage a été jugée satisfaisante.

Sont dispensés de stage les lauréats déjà fonctionnaires ayant accompli 2 ans au moins de services publics effectifs dans un emploi de même nature.

Formations statutaires obligatoires

  • Formation d’intégration : 5 jours pendant la première année de leur nomination.
  • Formation de professionnalisation au 1er emploi : entre 3 et 10 jours maximum dans les 2 ans qui suivent la nomination.

Carrière de l’auxiliaire de puériculture

Par avancement d’échelon

L’avancement d’un échelon à l’autre s’effectue selon une durée précisée par les grilles indiciaires de chaque grade.

Par avancement de grade

Peuvent être nommés auxiliaires de puériculture principaux de 1re classe, au choix, par voie d’inscription à un tableau annuel d’avancement, établi après avis de la commission administrative paritaire, les auxiliaires de puériculture principaux de 2e classe justifiant de 1 an d’ancienneté dans le 4e échelon de leur grade et comptant au moins 5 ans de services effectifs en catégorie C.

Rémunération de l’auxiliaire de puériculture

A titre indicatif (au 1er février 2017),

  • Traitement brut mensuel (soumis à retenue pour pension) d’un auxiliaire de puériculture principal de 2e classe : 1 540 euros en début de carrière à environ 1 950 euros au dernier échelon.
  • Traitement brut mensuel (soumis à retenue pour pension) d’un auxiliaire de puériculture principal de 1re classe : de 1 615 euros à 2 185 euros environ.

Au traitement indiciaire s’ajoutent l’indemnité de résidence et, le cas échéant, le supplément familial de traitement et les différentes indemnités dont bénéficient les auxiliaires de puériculture

Nouvelle bonification indiciaire

Les membres de ce cadre d’emplois peuvent bénéficier, en raison de leurs fonctions, d’une nouvelle bonification indiciaire.

Régime indemnitaire

Ce cadre d’emplois est exclu du nouveau régime indemnitaire, le RIFSEEP. Mais un réexamen est prévu avant le 31 décembre 2019.

Les auxiliaires de puériculture peuvent percevoir :

  • une indemnité de sujétions spéciales
  • une prime spéciale de sujétions des auxiliaires de puériculture et de soins
  • une prime forfaitaire mensuelle
  • une prime de service
  • une indemnité forfaitaire pour travail des dimanches
  • des indemnités horaires pour travaux supplémentaires.

Salaires des fonctionnaires : comparez, simulez, partagez !

Références

Cet article est en relation avec les dossiers

3 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Auxiliaire de puériculture territorial : métiers, recrutement, carrière, salaires

Votre e-mail ne sera pas publié

hawk

31/08/2010 06h22

Bonsoir,

Comment faire réagir une mairie qui fait la sourde oreille pour éviter de verser la prime de sujetion à une auxiliaire alors que dans la même creche les autres auxiliaires l’ont? Un recommandé A/R n’a pas encore fait bouger les choses et la prime est due depuis 2 ans.
Cdt

fifi

19/06/2012 10h30

cc la ville de chambly fait exactemetn la meme chose , rien a faire la mairie ne veut rien entendre essayez d’avoir l’appui de la directrice a chambly impossible bon courage

LOULOU

22/10/2012 05h43

madame, monsieur

je suis auxiliaire puéricultrice dans une collectivité territoriale,
ma question ai-je droit à la prime de sujetion spéciale
je vous remercie

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement