Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Métiers de l'animation

Animateur territorial : métiers, recrutement, carrière, salaires

Publié le 26/07/2010 • Mis à jour le 21/06/2017 • Par La Rédaction • dans : Statut

animation-metiers
Domaine public
Les animateurs territoriaux travaillent dans le périscolaire, certes. Mais aussi dans la médiation sociale, l'insertion, le développement rural... au sein d'une collectivité territoriale ou d'un établissement public local. Ces fonctionnaires de catégorie B sont recrutés sur concours, par la promotion interne ou la mobilité.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Missions de l’animateur territorial

Missions principales

Les animateurs territoriaux coordonnent et mettent en oeuvre des activités d’animation. Ils interviennent dans le secteur périscolaire et dans

  • l’animation des quartiers,
  • la médiation sociale,
  • la cohésion sociale,
  • le développement rural
  • et la politique de développement social urbain.

Ils peuvent participer à la mise en place de mesures d’insertion. Ils interviennent également au sein de structures d’accueil ou d’hébergement, ainsi que dans l’organisation d’activités de loisirs.

Missions des animateurs des grades supérieurs du cadre d’emplois

Le cadre d’emplois des animateurs territoriaux comprend 3 grades :

  1. animateur
  2. animateur principal de 2e classe
  3. animateur principal de 1re classe

Les titulaires des grades supérieurs – animateurs territoriaux principaux des 2e et 1re classe –  mettent en oeuvre une expertise particulière dans leur domaine d’activités. Ils peuvent concevoir et coordonner des projets d’activités socio-éducatives, culturelles et de loisirs, encadrer une équipe d’animation, être adjoints au responsable de service, participer à la conception du projet d’animation de la collectivité et à la coordination d’une ou plusieurs structures d’animation.

Ils peuvent aussi assurer l’animation de réseaux dans les domaines sociaux, culturels ou d’activités de loisirs et conduire des actions de formation.

Métiers de l’animateur territorial

Dans les offres d’emploi, la plupart des recruteurs indiquent rechercher un « animateur » avec mention du secteur d’intervention ou de la spécialité recherchée :  « petite enfance », « temps périscolaire » par exemple. Des animateurs sont recrutés pour les différents métiers listés ci-dessous.

  • Agent de médiation et de prévention
  • Animateur éducatif accompagnement périscolaire
  • Animateur enfance-jeunesse
  • Animateur périscolaire
  • Chargé d’animation à l’éducation au développement durable
  • Chargé du développement territorial
  • Chef de projet culturel
  • Coordonnateur enfance-jeunesse-éducation
  • Directeur de l’action culturelle
  • Directeur de maison de quartier, maison pour tous, centre social, MJC
  • Directeur d’équipement de loisirs
  • Directeur de structure d’accueil collectif de mineurs
  • Médiateur culturel
  • Responsable de structure d’accueil de loisirs
  • Responsable du service animation sociale de quartier
  • Référent insertion socioprofessionnelle et professionnelle
  • Référent périscolaire

Devenir animateur territorial

Le recrutement en qualité d’animateur territorial ou d’animateur principal de 2e classe passe par

  • le concours;
  • la promotion interne (accès au choix pour le 1er grade, accès par examen professionnel pour accéder au 2e grade),
  • ou la mobilité (mutation, détachement, intégration après détachement, intégration directe).

Devenir animateur territorial par concours

Le concours permet l’accès au 1er grade : animateur territorial.

  • Le concours externe sur titres avec épreuve est ouvert aux titulaires du brevet d’Etat d’animateur technicien de l’éducation populaire et de la jeunesse (BEATEP) ou du brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport (BPJEPS).
  • Le concours interne sur épreuve est accessibles aux fonctionnaires, agents publics et agents en fonction dans une organisation internationale intergouvernementale, justifiant de 4 ans au moins de services publics au 1er janvier de l’année du concours.
  • Le troisième concours est ouvert aux candidats justifiant de l’exercice, pendant une durée de 4 ans au moins, d’une ou de plusieurs activités professionnelles qu’elle que soit leur nature, d’un ou de plusieurs mandats de membre d’une assemblée élue d’une collectivité territoriale ou d’une ou de plusieurs activités accomplies en qualité de responsable d’une association.

La réussite au concours entraîne l’inscription du lauréat sur une liste d’aptitude. A lui ensuite de postuler auprès des recruteurs locaux.

Devenir animateur territorial (1er grade) par promotion interne

L’inscription sur une liste d’aptitude est également possible pour les membres du cadre d’emplois des adjoints territoriaux d’animation des grades d’adjoint d’animation principal de 1re classe et d’adjoint d’animation principal de 2e classe. Ils doivent en outre compter au moins 10 ans de services effectifs en position d’activité ou de détachement dans un emploi d’une collectivité territoriale ou de l’Etat, dont 5 années au moins dans le cadre d’emplois des adjoints territoriaux d’animation.

Devenir animateur territorial principal de 2e classe (2e grade) par concours

  • Concours externe sur titres avec épreuves : il est ouvert aux candidats titulaires d’un des diplômes homologués de niveau III ou d’une qualification reconnue équivalente selon les modalités prévues aux articles 7, 8 et 10 du décret du 22 mars 2010.
  • Concours interne et troisième concours, ouverts respectivement à des agents publics et militaires, et à des salariés du secteur privé notamment.

Devenir animateur territorial principal de 2e classe (2e grade) par promotion interne

Agents concernés : les adjoints d’animation des grades supérieurs. Pour prétendre à cette promotion interne, l’adjoint principal de 1re classe et de 2e classe doivent compter au moins  5 ans de services effectifs dans leur cadre d’emplois et 12 années de services, en position d’activité ou de détachement, dans un emploi d’une collectivité ou de l’Etat. Ils doivent de plus réussir un examen professionnel organisé par les centres de gestion.

Ensuite, l’avancement se fait « au choix » : les lauréats de l’examen seront, ou non, inscrits sur un tableau d’avancement, compte tenu de leur valeur professionnelle. C’est leur hiérarchie qui choisit de les inscrire ou non, puis de les nommer dans le grade d’animateur territorial principal. Notez que cette hiérarchie doit respecter des taux de promotion fixés par l’employeur.

Important : pour être inscrit sur le tableau, vous devez avoir rempli toutes vos obligations de formation de professionnalisation.

Les concours sont organisés par les centres de gestion de la fonction publique territoriale, le plus souvent dans leur ressort géographique.

Recrutement, stage, titularisation et formations obligatoires des animateurs territoriaux

Après un concours

Les lauréats sont nommés stagiaires avant d’être titularisés s’ils ont donné satisfaction pendant leur stage.

  • Durée du stage : 1 an.
  • Prolongation exceptionnelle de stage : 9 mois au maximum.

La titularisation intervient au vu notamment d’une attestation de suivi d’une formation d’intégration, établie par le Centre national de la fonction publique territoriale.

Lorsque la titularisation n’est pas prononcée, le stagiaire est soit licencié s’il n’avait pas auparavant la qualité de fonctionnaire, soit réintégré dans son cadre d’emplois, corps ou emploi d’origine.

Après une promotion interne

  • Durée du stage : 6 mois, en position de détachement auprès de la collectivité ou de l’établissement qui a procédé au recrutement.
  • Prolongation exceptionnelle de stage : 4 mois au maximum.

Formations statutaires obligatoires

  • Formation d’intégration de 5 jours pendant le stage.
  • Formation de professionnalisation au premier emploi (5 jours, au total), dans un délai de 2 ans après leur nomination ou leur détachement.
  • A l’issue de ce délai de 2 ans, formation de professionnalisation tout au long de la carrière à raison de 2 jours par période de 5 ans.
  • Lorsqu’ils accèdent à un poste à responsabilité, ces agents doivent suivre, dans un délai de 6 mois à compter de leur affectation sur l’emploi considéré, une formation de 3 jours.

Carrière des animateurs territoriaux

Par avancement d’échelon et de grade

  • Le grade d’animateur territorial comprend 13 échelons.
  • Le grade d’animateur principal de 2e  classe comprend 13 échelons.
  • Le grade d’animateur principal de 1re classe comprend 11 échelons.

La durée des services à effectuer dans un échelon avant de passer à l’échelon supérieur est précisée par les grilles indiciaires. C’est un avancement à l’ancienneté, de droit.

Pour en savoir plus sur les règles de détachement, d’avancement et d’intégration, se reporter au décret régissant ce cadre d’emplois (référence ci-contre).

Rémunération des animateurs territoriaux

Elle comprend un traitement indiciaire brut auquel s’ajoutent le cas échéant un supplément familial de traitement (SFT) et une indemnité de résidence dans certaines régions. Elle peut être complétée par des primes et indemnités variables d’une collectivité à l’autre. Celles qui sont liées au grade constituent le régime indemnitaire.

Salaires bruts mensuels au 1er février 2017

Traitement indiciaire brut mensuel indicatif : de 1 590 euros environ en début de carrière (1er échelon du premier grade) à 2 730 euros environ en fin de carrière (11e échelon du 3e grade).

Nouvelle bonification indiciaire

La NBI est attribuée aux agents de catégorie B exerçant des fonctions d’animation à titre principal dans les zones urbaines sensibles ou dans les services et équipements situés en périphérie des ZUS et en relation directe avec leur population ou assurant les fonctions de maître d’apprentissage agréé ou de régisseur d’avances ou de recettes.

Régime indemnitaire

Les membres du cadre d’emplois des animateurs territoriaux peuvent en outre percevoir :

  • des indemnités horaires pour travaux supplémentaires (IHTS)
  • une indemnité forfaitaire pour travaux supplémentaires (IFTS) à partir du 6e échelon du grade d’animateur
  • une indemnité d’administration et de technicité (IAT) jusqu’au 5e échelon du grade d’animateur
  • une indemnité d’exercice de missions des préfectures (IEMP)

Les animateurs territoriaux sont éligibles au nouveau régime indemnitaire, le Rifseep.

Salaires des fonctionnaires : comparez, simulez, partagez !

préparez votre concours

Références

Cet article est en relation avec les dossiers

8 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Animateur territorial : métiers, recrutement, carrière, salaires

Votre e-mail ne sera pas publié

fanfan

28/07/2011 03h47

La NBI attribuée pour la régie de recettes est-elle soumise à un montant minimum de ces recettes ?

loizo

28/03/2013 02h00

besoin des conseils et exemples de sujets pour passer un concours d’animateur territorial

didi 33

23/10/2013 05h41

Ai-je le droit de m’inscrire au concours en externe ou en 3eme voie alors que je suis titulaire depuis 7 ans?

THIBAUT

10/09/2014 01h20

si je suis reçu au concours d’animateur territorial, suis je immédiatement pris en charge par un établissement et comment suis je rémunéré.

Merci d’avance.
Cordialement

Emmanuel Kerdraon

10/06/2015 03h35

Article bien rédigé qui propose une bonne synthèse de la filière.
Je suis préparateur de concours pour le CNFPT en région parisienne et je propose gratuitement des partages de dossiers et matériels pédagogiques pour les personnes en évolution de carrière ainsi qu’un groupe d’entraide sur FB (« filière animation ») pour répondre aux questions.

Mag

20/08/2015 09h41

Bonjour Emmanuel. Nommée responsable animation dans un ehpad et smti pour 152 résidents pour 3 animateurs. Je souhaite accéder à la formation djeps afin d’évoluer et parfaite de nouvelles connaissances, etc. Est-ce entant que responsable de l’animation je dois percevoir une prime mensuelle ou autre? Je vous remercie d’avance

Myriam

20/08/2015 11h16

Bonjour je vais passer le concours d Animateur territorial en interne.
Avez vous des exemples où des conseils merci de vos reponses

PETIT

09/03/2016 01h29

Bonjour,

J’ai était nommé Animateur en promotion interne. Est-ce interessant que je passe le concours interne d’animateur principal de 2ème classe?

D’avance merci pour vos réponses

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement