logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/42182/assistant-socio-educatif-metiers-recrutement-carriere-salaires/

MÉTIERS SOCIAUX
Assistant socio-éducatif : métiers, recrutement, carrière, salaires
La Rédaction | Statut | Publié le 26/07/2010 | Mis à jour le 06/02/2020

L'assistant socio-éducatif territorial peut être soit assistant de service social, soit éducateur spécialisé, ou encore conseiller en économie sociale et familiale, suivant sa formation. Il peut être amené à diriger des équipes, voire des établissements médico-sociaux relevant des collectivités.

USDA Media by Lance Cheung.

USDA Media by Lance Cheung.

Missions de l’assistant socio-éducatif

Les assistants socio-éducatifs (ASE) apportent un soutien aux personnes, familles ou groupes en difficulté et facilitent leur (ré)insertion sociale. Ils recherchent les causes qui compromettent leur équilibre psychologique, économique ou social.

Missions de l’assistant de service social

Education spécialisée

Conseil en économie sociale et familiale

Les assistants socio-éducatifs peuvent avoir des fonctions de direction et d’encadrants dans les établissements d’accueil et d’hébergement pour personnes âgées.

Emplois et postes de l’assistant socio-éducatif

Selon leur formation, les assistants socio-éducatifs exercent leurs fonctions dans l’une de ces 3 spécialités.

Dans les offres d’emplois, les métiers proposés aux assistants socio-éducatifs peuvent apparaître sous différents intitulés.

Recrutement de l’assistant socio-éducatif

Recrutement après le concours sur titres avec épreuves

Pour être recruté en qualité d’assistant socio-éducatif territorial, il faut d’abord réussir un concours sur titres avec épreuves [2].

Pour être admis à présenter le concours [3], [3] le candidat doit d’abord remplir les conditions générales d’accès à la fonction publique.

Ensuite, il doit justifier,

Les concours sont organisés par les centres de gestion de la fonction publique territoriale pour les collectivités et établissements publics affiliés et par les collectivités et établissements publics eux-mêmes lorsqu’ils ne sont pas affiliés.

Pour obtenir un poste, le lauréat doit ensuite postuler auprès des employeurs locaux potentiels. [1] En effet, dans la fonction publique territoriale, la réussite au concours n’est qu’une étape de présélection obligatoire mais non suffisante pour décrocher un poste.

Recrutement par détachement et intégration ou intégration directe dans le cadre d’emplois des assistants socio-éducatifs

Les fonctionnaires d’un cadre d’emplois ou à un corps de catégorie A ou de niveau équivalent qui justifient de l’un des diplômes ou titres exigés pour se présenter au concours peuvent être détachés dans ce cadre d’emplois. Le détachement est également possible pour les militaires. Les uns et les autres peuvent, à tout moment, demander leur intégration.

Stage, titularisation et formation obligatoire de l’assistant socio-éducatif

Une fois recruté, vous êtes nommé assistant socio-éducatif stagiaire pour une durée d’un an, voire d’une année supplémentaire si l’autorité territoriale autorise cette prolongation « exceptionnelle », suivant les termes du statut particulier.

Titularisation

La titularisation intervient à la fin du stage par décision de l’autorité territoriale au vu notamment d’une attestation de suivi de la formation d’intégration établie par le Centre national de la fonction publique territoriale.

Formations statutaires obligatoires

Outre la formation d’intégration pendant le stage, le fonctionnaire va suivre, dans les deux ans après sa nomination, une formation de professionnalisation au premier emploi. Il bénéficie aussi de formations de professionnalisation tout au long de la carrière, et d’une formation particulière en cas de prise de poste à responsabilité.

Carrière de l’assistant socio-éducatif

L’assistant socio-éducatif dispose d’un nouveau statut particulier. Entré en vigueur le 1er janvier 2019, il relève désormais non plus de la catégorie B, mais de la catégorie A. Une nouvelle structure des grades sera opérationnelle à compter du 1er janvier 2021.

Pour passer à l’échelon supérieur, l’agent doit effectuer une durée de services précisée par le statut particulier .

Par avancement de grade

Ces agents peuvent profiter d’avancements de grade.

Dispositif transitoire, applicable jusqu’au 1er janvier 2020.

Après inscription à un tableau d’avancement, les assistants socio-éducatifs de seconde classe ayant au moins 1 an d’ancienneté dans le 4e échelon de cette classe et justifiant à cette date d’au moins 6 ans de services effectifs dans un cadre d’emplois, corps ou emploi de la catégorie A ou de même niveau, peuvent être nommés dans la première classe.

Le passage dans le grade assistant socio-éducatif de classe exceptionnelle intervient après inscription à un tableau annuel d’avancement établi après avis de la commission administrative paritaire. Il existe deux modalités d’avancement.

Dispositif définitif, en vigueur à compter du janvier 2021

Les assistants socio-éducatifs avancent dans le grade d’assistant socio-éducatif de classe exceptionnelle, , après inscription à un tableau annuel d’avancement établi après avis de la CAP , suivant l’une de ces deux modalités :

Avancements de grade : quotas

  • L’assemblée délibérante de la collectivité territoriale vote, après avis du comité technique, un taux de promotion qui détermine le nombre maximal de fonctionnaires pouvant bénéficier d’un avancement de grade, parmi ceux qui sont susceptibles d’en bénéficier.

Rémunération de l’assistant socio-éducatif

 

Les assistants socio-éducatifs perçoivent, outre leur traitement indiciaire ou salaire de base, des primes et indemnités obligatoires ou facultatives pour l’employeur local. Ces derniers éléments de rémunération représentent en moyenne 20% du total, estime-t-on.

 

REFERENCES


POUR ALLER PLUS LOIN