Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Métiers médicosociaux

Educateur territorial de jeunes enfants : recrutement, carrière, salaires…

Publié le 26/07/2010 • Mis à jour le 13/04/2017 • Par La Rédaction • dans : Statut

Métiers de la petite enfance - Educateur jeunes enfants
Domaine public
Le cadre d’emplois d'éducateur territorial de jeunes enfants, de catégorie B, a commencé sa mue, avec un décret de mai 2016 pris en application du protocole PPCR. Au 1er février 2018, il accèdera à la catégorie A, avec une nouvelle architecture des carrières, qui sera finalisée en 2020.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Missions de l’éducateur territorial de jeunes enfants

Les éducateurs de jeunes enfants contribuent à l’éveil et au développement global des enfants d’âge préscolaire. Ils peuvent avoir pour mission, en lien avec d’autres travailleurs sociaux et l’équipe soignante, de favoriser le développement et l’épanouissement des enfants âgés de 6 ans au plus placés hors de leur famille ou qui sont confiés à un établissement ou à un service de protection de l’enfance. Ils peuvent exercer leurs fonctions au sein d’un établissement ou service d’accueil des enfants de moins de 6 ans.

Métiers/emplois de l’éducateur territorial de jeunes enfants

Il s’agit des emplois que sont susceptibles d’exercer les agents du cadre d’emplois des éducateurs territoriaux. Il s’agit donc souvent des intitulés de postes que l’on trouve dans les offres d’emploi.

  • Educateur de jeunes enfants
  • Responsable d’établissement d’accueil du jeune enfant
  • Coordonnateur enfance jeunesse, éducation
  • Animateur enfance-jeunesse
  • Coordonnateur temps libre, petite enfance, jeunesse, veille et réussite éducative, réseau social d’éducation
  • Chef du service enfance/jeunesse/éducation
  • Directeur de crèche/halte-garderie, structure multi-accueil

(Liste non exhaustive, source : CNFPT)

Devenir éducateur territorial de jeunes enfants par concours

Un concours externe sur titre avec épreuve est ouvert aux candidats titulaires du diplôme d’Etat d’éducateur de jeunes enfants ou d’un titre ou diplôme reconnu équivalent dans les conditions prévues par le décret du 13 février 2007. Les candidats doivent aussi remplir les conditions générales d’accès à la fonction publique

Devenir éducateur territorial de jeunes enfants par détachement, intégration ou intégration directe

Les fonctionnaires appartenant à un corps ou un cadre d’emplois de catégorie B ou de niveau équivalent peuvent être détachés ou directement intégrés dans le cadre d’emplois des éducateurs territoriaux, s’ils possèdent le diplôme d’Etat d’éducateur de jeunes enfants ou d’un titre ou diplôme reconnu équivalent. Les fonctionnaires détachés dans le cadre d’emplois peuvent, à tout moment, demander à y être intégrés.

A NOTER – Garanties pénales, article L133-6 du code de l’action sociale et des familles

Nul ne peut exploiter ni diriger l’un quelconque des établissements, services ou lieux de vie et d’accueil régis par le Code de l’action sociale et des familles ou établissements, services et lieux de vie et d’accueil d’enfants de moins de 6 ans, ou y exercer une fonction, s’il a été condamné définitivement pour crime ou à une peine d’au moins deux mois d’emprisonnement sans sursis pour différents délits.

Recrutement, stage, titularisation et formations obligatoires

Les lauréats des concours sont inscrits sur une liste d’aptitude, établie par ordre alphabétique. Ils doivent postuler auprès d’une collectivité territoriale pour trouver leur poste (CV + lettre de motivation). C’est une spécificité de la fonction publique territoriale, la réussite au concours ne vaut pas recrutement.

Après son recrutement, l’éducateur est nommé  éducateur stagiaire de jeunes enfants pour 1 an. Durant cette période, il suivra une formation d’intégration de 10 jours, au total.

Le stagiaire est titularisé à la fin du stage par décision de l’autorité territoriale au vu notamment d’une attestation de suivi de la formation d’intégration établie par le Centre national de la fonction publique territoriale.

En cas de refus de titularisation, le stagiaire est

  • soit licencié s’il n’avait pas auparavant la qualité de fonctionnaire,
  • soit réintégré dans son cadre d’emplois, corps ou emploi d’origine.

Toutefois, l’autorité territoriale peut, à titre exceptionnel, décider que la période de stage est prolongée d’une durée maximale de 1 an. Le stagiaire peut attaquer le refus de titularisation devant le tribunal administratif.

Formations statutaires obligatoires

  • Dans un délai de deux ans après leur nomination : formation de professionnalisation au premier emploi de 5 jours à 10 au minimum.
  • Puis, formation de professionnalisation tout au long de la carrière, à raison de 2 à  10 jours par période de 5 ans.
  • Lorsqu’ils accèdent à un poste à responsabilité, formation de 3 à 10 jours au total et au maximum.

Carrière de l’éducateur territorial de jeunes enfants

Un cadre d’emplois de catégorie A début 2018 et une nouvelle architecture des carrières

A compter du 1er février 2018, le cadre d’emplois des éducateurs territoriaux de jeunes enfants relève de la catégorie A, prévoit le décret du 9 mai 2017 qui fonde désormais leur statut (décret n°2017-902). Le cadre d’emplois est structuré en deux grades :

  • éducateur de jeunes enfants
  • et éducateur territorial de classe exceptionnelle. Le premier grade est structuré en deux classes (1re classe et 2e classe).

Les agents seront reclassés, au 1er février 2018, dans le nouveau cadres d’emplois de catégorie A

A compter du 1er janvier 2020, il sera procédé à la fusion des deux classes du premier grade, pour parvenir à la structure de carrière définitive du cadre d’emplois des éducateurs de jeunes enfants de catégorie A.

Avancement d’échelon

Le cadre d’emplois comprend jusqu’au 1er février 2018 les grades d’éducateur de jeunes enfants et d’éducateur principal de jeunes enfants.

  • Depuis le 1er janvier 2017, le grade d’éducateur de jeunes enfants comprend 12 échelons (et non plus 13).
  • Celui d’éducateur principal en compte 11 (décret du 12 mai 2016, article 14)

Le temps passé dans chacun des échelons de ces grades est modifié par le décret du 12 mai 2016, comme indiqué dans ce tableau.

Assistant socio-éducatif principal Durée dans l’échelon
11e échelon
10e échelon 3 ans
9e échelon 3 ans
8e échelon 2 ans et 6 mois
7e échelon 2 ans et 6 mois
6e échelon 2 ans
5e échelon 2 ans
4e échelon 2 ans
3e échelon 2 ans
2e échelon 2 ans
1er échelon 1 an
Assistant socio-éducatif
12e échelon
11e échelon 4 ans
10e échelon 3 ans
9e échelon 3 ans
8e échelon 3 ans
7e échelon 2 ans
6e échelon 2 ans
5e échelon 2 ans
4e échelon 2 ans
3e échelon 2 ans
2e échelon 2 ans

A partir de 2018, le nombre d’échelons sera de 11 pour chacun des grades, et chacune des 2 classes du 1er grade.

Avancement de grade

Les éducateurs de jeunes enfants ayant au moins 1 an d’ancienneté dans le 4e échelon de ce grade et justifiant à cette date d’au moins 4 ans de services effectifs dans un cadre d’emplois, corps ou emploi de catégorie B ou de même niveau, peuvent être nommés au grade d’éducateur principal de jeunes enfants.

  • Pour plus de précisions sur les primes, consulter le Spécial primes publié chaque année par La Gazette des communes, des départements et des régions en partenariat avec le centre interdépartemental de gestion de la grande couronne Ile-de-France.

Rémunération de l’éducateur territorial de jeunes enfants

Salaire brut mensuel (au 1er février 2017)

Traitement brut mensuel (soumis à retenue pour pension) : de 1 625 euros environ, en début de carrière à 2 730 euros environ, en fin de carrière.

Au traitement indiciaire s’ajoutent l’indemnité de résidence et, le cas échéant, le supplément familial de traitement, ainsi que certaines primes et indemnités.

Nouvelle bonification indiciaire

Les éducateurs territoriaux de jeunes enfants exerçant en zone urbaine sensible peuvent bénéficier d’une NBI.

Régime indemnitaire de l’éducateur

Les membres de ce cadre d’emplois peuvent percevoir :

  • une indemnité forfaitaire de sujétions spéciales (IFRS)
  • une prime de service
  • des indemnités horaires pour travaux supplémentaires (IHTS)

Rifseep  : les éducateurs territoriaux des jeunes enfants ne sont pas encore éligibles au régime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujétions, de l’expertise et de l’engagement professionnel, nouveau régime indemnitaire de référence.

Salaires des fonctionnaires : comparez, simulez, partagez !

Références

Cet article est en relation avec les dossiers

3 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

A l'heure du confinement, comment organiser le télétravail avec les agents du secteur public

de La Rédaction de La Gazette

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Educateur territorial de jeunes enfants : recrutement, carrière, salaires…

Votre e-mail ne sera pas publié

LIDIA

06/10/2011 11h12

question : lorsqu’une personne devient titulaire :

la période de stage (environ 1 an) compte ou ne compte pas dans le reprise de son ancienneté ?

merci pour votre réponse

Isabelle

27/04/2013 12h38

Bonjour, je vais passer du grade d’Educateur de Jeunes Enfants où j’ai un indice majoré de 411 au grade d’EJE Principal.
Je vois que le 1° échelon de ce grade correspond à un indice majoré de 375. Est ce que mon indice et donc mon salaire va diminuer ou serais-je intégrée sur un échelon supérieur afin de conserver le même salaire?
Merci de votre réponse

RECHERCHEACTIVE

23/06/2015 09h14

Bonsoir,

Je voudrais connaitre les conditions de reprise d’ancienneté dans le métier d’educateur de jeunes enfants lorsqu’il entre dans la fonction publique territoriale pour la première fois. Est-ce-que cela compte ou est-ce-que l’entrée se fait au premier échelon de la grille indiciaire. Ex exercice professionnel pendant 10 ans en structure associative. Je vous remercie. Bien cordialement à vous.

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement