logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/42167/moniteur-educateur-et-intervenant-familial-territorial-recrutement-carriere-salaires/

MÉTIERS MÉDICOSOCIAUX
Moniteur-éducateur et intervenant familial territorial : recrutement, carrière, salaires…
La Rédaction | Statut | Publié le 26/07/2010 | Mis à jour le 30/01/2020

Moniteurs-éducateurs et intervenants familiaux territoriaux est un cadre d'emplois de catégorie B. Les fonctionnaires de ce cadre d'emplois participent à des projets sociaux, éducatifs et thérapeutiques. Les carrières et des rémunérations de ces agents sont revalorisées depuis janvier 2017.

cadre d'emplois médico-social

Missions du moniteur-éducateur et intervenant familial territorial

Les fonctionnaires territoriaux de ce cadre d’emplois participent à la mise en œuvre des projets sociaux, éducatifs et thérapeutiques.  Ils s’occupent de personnes handicapées, inadaptées ou en danger d’inadaptation, en difficulté d’insertion ou dépendantes.

Ils participent aussi à l’action éducative, à l’animation et à l’organisation de la vie quotidienne des personnes dans le secteur de l’éducation spécialisée.

Par ailleurs, ces agents ont vocation à effectuer des interventions sociales préventives, éducatives et réparatrices

Devenir moniteur-éducateur et intervenant familial territorial

Le concours

Le concours sur titres avec épreuve est accessible

Les concours sont organisés par les centres de gestion pour les collectivités et établissements publics affiliés et par les collectivités et établissements publics eux-mêmes lorsqu’ils ne sont pas affiliés.

Tout candidat doit remplir les conditions générales d’accès à la fonction publique.

Recrutement après le concours

Les lauréats sont inscrits sur une liste d’aptitude. Ils doivent ensuite trouver leur poste en postulant auprès des collectivités territoriales et leurs établissements publics. Dans la fonction publique territoriale, en effet, la réussite au concours ne vaut pas recrutement.

Recrutement, stage, titularisation, formation obligatoire du moniteur-éducateur et intervenant familial territorial

Stage

Les lauréats recrutés sur un emploi d’une collectivité ou établissement public sont nommés moniteurs-éducateurs et intervenants familiaux stagiaires. Au cours de l’année de stage, ils sont astreints à suivre une formation d’intégration de 5 jours.

Titularisation

Si le stagiaire a donné satisfaction et suivi la formation obligatoire, il est titularisé à la fin de son année de stage. La période de stage peut être prolongée d’un an, exceptionnellement.

Titularisation avec bonification d’ancienneté

Les moniteurs-éducateurs qui, avant leur recrutement, justifient d’une activité professionnelle de même nature dans un établissement de soins, social ou médico-social public ou privé pourront bénéficier lors de leur titularisation d’une bonification d’ancienneté dont les règles sont précisées dans le décret ci-contre régissant le cadre d’emplois.

Formations obligatoires

Plusieurs formations jalonnent la carrière des moniteurs-éducateurs et intervenants familiaux : la formation de professionnalisation au premier emploi, des formations de professionnalisation tout au long de la carrière. Des formations sont aussi organisées lorsqu’ils accèdent à des responsabilités supérieures.

Carrière du moniteur-éducateur et intervenant familial territorial

Le cadre d’emplois

Les moniteurs-éducateurs et intervenants familiaux territoriaux constituent un cadre d’emplois de catégorie B de la filière médicosociale.

Il compte 2 grades, comprenant chacun 13 échelons.

L’avancement d’échelon

L’avancement à l’échelon supérieur s’effectue selon des durées (1,2,3 ou 4 ans) fixées par l’article 14 du décret n°2013-490 du 10 juin 2013 [3] modifié par le décret n°2016-595.

L’avancement de grade

Il peut se faire « au choix » ou après un examen professionnel organisé par les centres de gestion pour les collectivités et établissements publics affiliés et par les collectivités et établissements non affiliés eux-mêmes lorsqu’ils ne sont pas affiliés.

Rémunération du moniteur-éducateur et intervenant familial territorial

Salaire brut mensuel au 1er février 2017

Traitement brut mensuel (soumis à retenue pour pension) : de 1 590 euros environ en début de carrière à 2 480 euros environ, en fin de carrière.

Un nouvel échelonnement indiciaire revalorisé doit entrer en vigueur au 1er janvier 2018.

En outre, au traitement indiciaire s’ajoutent, le cas échéant, le supplément familial de traitement et l’indemnité de résidence. Enfin, ces personnels bénéficient également d’un régime indemnitaire.

Salaires des fonctionnaires : comparez, simulez, partagez !

REFERENCES


POUR ALLER PLUS LOIN