Climat

Climat : comment faire face à l’aggravation des risques naturels ?

| Mis à jour le 09/12/2015
Par • Club : Club Techni.Cités
Sources : COP 21 

Flickr by CC Michel

Alors que le dérèglement climatique pourrait amplifier les risques naturels dans les décennies à venir, la question de savoir comment faire face à ces aléas se pose. Si les documents d'urbanisme sont des outils décisifs pour l'évolution de la vulnérabilité du territoire, très peu cependant contiennent des mesures concrètes d'adaptation.

cet article fait partie du dossier

Climat : agir plutôt que subir

A l’heure actuelle, 60 % des communes sont exposées à un ou plusieurs risques naturels. Cette menace devrait augmenter dans le futur du fait du changement climatique, qui pourrait avoir une influence majeure sur la fréquence et/ou l’intensité de certains aléas.

D’ici à 2050, et au-delà, les grandes villes connaîtraient ainsi une amplification des vagues de chaleur et une augmentation des inondations par ruissellement.

Le risque de feux de forêt, lui, s’étendrait vers le Nord du pays, et le risque de coulée de débris serait accru dans certains massifs montagneux.

à lire aussi
Les villes au cœur de la lutte contre le changement climatique

Littoral plus menacé

Sur le littoral, plusieurs ports et industries associées seraient menacés par des inondations marines, tandis que les risques d’érosion côtière et ...

Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

Déjà abonné ? Identifiez-vous
+
Mot de passe oublié ?
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, profitez de l’offre découverte 30 jours gratuits !

Offre découverte
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

ABONNEZ-VOUS
Dossier
Commentaires

2  |  réagir

09/12/2015 06h59 - manava

bonsoir, le plus simple serait de décarboner l’économie européenne (c’est à dire se passer de toutes les énergies fossiles : pétrole, charbon sauf nucléaire) ; c’est pourquoi il faut augmenter petit à petit le prix du gazole à égalité avec l’essence et du fuel pour nous décourager de ces énergies polluantes ; nous aurions là une vraie vision pour l’avenir ; l’aurions nous enfin ? à plus

Signaler un abus
09/12/2015 09h28 - Henri Tanson

Avant, nous avions le fameux « trou dans la couche d’ozone » qui nous terrorisait.
Maintenant nous avons ce réchauffement climato-médiatique qui nous fait froid dans le dos.
Et qui va imposer, à chacun des contribuables, de mettre la main à la poche pour permettre aux usines de continuer à polluer notre environnement, sans vergogne.
La prochaine étape, c’est quoi ?
Je ne suis en rien climato-sceptique, ce qui pour moi je veut rien dire.
Je suis simplement sceptique quand je constate que ce ne sont plus les politiques qui dirigent le monde, mais la finance, les multinationales.
Alors, quand je vois ces chefs d’Etats se réunir en grandes pompes à Paris, sachant qu’ils n’ont aucun pouvoir, je suis sceptique…
La Terre se réchauffe ?
Et plus nous paierons de taxe carbone, plus elle va se refroidir ?
Pourquoi ce sont toujours les mêmes depuis trop longtemps qui se remplissent les poches sur notre dos ?
Les riches n’ont jamais été aussi riches et il n’y a jamais eu autant de pauvres.
Combien de centaines de personnes en France descendent en-dessous du seuil de pauvreté CHAQUE JOUR ?
Tant que le politique n’aura pas repris les commandes, nous serons exploités, conditionnés, manipulés.
Alors, que les industriels acceptent de réduire leurs émissions polluantes, ce n’est pas pour demain: ils n’accepterons jamais de réduire leurs profits…
Par contre, culpabiliser le pauvre citoyen et le pressurer encore un peu plus: ça, oui !
:)

Signaler un abus

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Changement de résidence : quelles sont les conditions d’indemnisation ?

    L’agent qui déménage à la suite de son affectation dans une nouvelle commune peut bénéficier, sous conditions, d’une prise en charge partielle de ses frais de déménagement. Il doit en demander la prise en charge à son administration d’accueil dans les ...

  • Rezo pouce lance une nouvelle offre de mobilité en milieu rural

    A l’heure où la hausse du prix de l’essence fait débat, Rezo pouce, coopérative qui développe l’autostop sécurisé, a lancé à Béziers Rezo pro. Ce nouveau dispositif de court-voiturage domicile-travail cible essentiellement les territoires ruraux. Le ...

  • Votre actu juridique du 30 novembre au 6 décembre 2018

    Notre sélection de textes officiels, jurisprudence et réponses ministérielles intéressant les cadres de la filière technique, publiées par le Club Techni.Cités et sur Lagazette.fr entre le 30 novembre et le 6 décembre 2018. ...

  • La démarche Energie Sprong propose le grand saut énergétique

    Pour réaliser des travaux de grande ampleur sur une partie de son parc immobilier, l’organisme HLM du Grand Lyon Est métropole habitat s’est engagé dans la démarche Energie Sprong. Innovante, celle-ci permettra de réhabiliter immeubles et appartements pour une ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP