Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Métiers scientifiques et techniques

Ingénieur territorial : métiers, recrutement, carrière, salaires

Publié le 26/07/2010 • Mis à jour le 19/07/2017 • Par La Rédaction • dans : Statut

ingenieur2
kromkrathog - fotolia
Les ingénieurs territoriaux exercent leurs fonctions dans tous les champs scientifiques et techniques relevant de la compétence d'une collectivité territoriale ou d'un établissement public territorial ; ingénierie, gestion technique et architecture, prévention et gestion des risques, urbanisme, etc. Le cadre d'emplois des ingénieurs territoriaux, de catégorie A, a été rénové en 2016, puis en 2017.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Missions de l’ingénieur territorial

Les ingénieurs territoriaux travaillent dans tous les domaines scientifiques et techniques relevant des collectivités territoriales et des établissements publics territoriaux :

  • ingénierie, gestion technique et architecture,
  • infrastructures et réseaux,
  • prévention et gestion des risques,
  • urbanisme, aménagement et paysages,
  • informatique, systèmes d’information

Les agents du cadre d’emplois des ingénieurs territoriaux peuvent exercer des missions d’architecte, à condition de justifier des diplômes requis (articles 10 ou 37 de la loi du 3 janvier 1977).

Missions principales

  • Concevoir, analyser, étudier et piloter des chantiers/projets
  • Assurer l’ingénierie administrative, technique et procédurale d’un projet,
  •  Encadrer une ou plusieurs équipes  (identifier et mobiliser les acteurs et les compétences nécessaires, organiser et animer des groupes projets et des comités de pilotage, constituer un réseau de personnes ressources, etc.)
  • Ils peuvent avoir à assurer la gestion budgétaire des chantiers/projets

Missions particulières (suivant les domaines d’intervention) :

  • organiser la transversalité d’un projet entre acteurs locaux,
  • préparer des réunions de concertation publiques, etc.

Lieux d’exercice des fonctions

Ce cadre d’emplois comprend 3 grades relevant du même statut particulier :

  1. ingénieur ;
  2. ingénieur principal ;
  3. ingénieur hors classe.

Les fonctionnaires ayant le grade d’ingénieur travaillent dans

  • les régions,
  • départements,
  • communes,
  • offices publics d’habitation à loyer modéré (OPHLM),
  • laboratoires d’analyses chimiques ou d’analyses des eaux
  • et tout autre établissement public relevant de ces collectivités.

Ceux du grade d’ingénieur principal exercent leurs fonctions dans

  • les régions, départements, communes de plus de 2 000 habitants (ou établissements publics locaux assimilés)
  • et les offices publics de l’habitat de plus de 3 000 logements.

Les ingénieurs du grade ingénieur hors classe exercent plutôt dans

  • les régions, départements, communes de plus de 10 000 habitants (ou établissements publics locaux assimilés) et offices publics de l’habitat de plus de 5 000 logements.

Les métiers/emplois possibles des ingénieurs territoriaux

Les fonctionnaires ingénieurs principaux et hors classe ont généralement la responsabilité d’un service technique ou d’un groupe de service techniques, ou encore d’un laboratoire d’analyses.

  • Emplois des ingénieurs principaux : directeur des services techniques des communes et de directeur général des services techniques des établissements publics de 10 000 à 40 000 habitants et directeur général des services techniques des communes et des établissements publics de coopération intercommunale à fiscalité propre de 40 000 à 80 000 habitants.
  • Emplois des ingénieurs hors classe :  directeur des services techniques des communes et de directeur général des services techniques des EPCI de 20 000 à 40 000 habitants ou directeur général des services techniques des communes et des EPCI de 40 000 à 80 000 habitants.

Les fonctionnaires ingénieurs (1er grade) occupent des emplois de directeur des services techniques des villes et de directeur général des services techniques des établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) de 10 000 à 40 000 habitants. Ils peuvent aussi occuper des emplois administratifs de direction des collectivités et des établissements publics locaux.

Exemples de postes proposés aux agent du cadre d’emplois des ingénieurs territoriaux

  • Ingénieur bâtiment responsable du bureau d’études
  • Ingénieur réseau sécurité
  • Ingénieur systèmes informations
  • Ingénieur chef de projet énergie
  • Chef de projet infrastructures et patrimoine
  • Conducteur d’opérations bâtiment
  • Directeur territorial, centre d’exploitation Eau
  • Directeur général adjoint aménagement et développement des territoires, etc.
  • Chef de service direction de la planification urbaine, etc.

Devenir ingénieur territorial par concours

Concours par spécialités

Les concours externes sur titres avec épreuves et les concours internes sur épreuve sont ouverts dans une ou des spécialités qui correspondent aux 6 grands domaines de compétences des agents de ce cadre d’emplois.

  1. Ingénierie
  2. Gestion technique et architecture
  3. Infrastructures et réseaux
  4. Prévention et gestion des risques
  5. Urbanisme, aménagement et paysages
  6. Informatique et systèmes d’information

Ces concours sont organisés par les centres de gestion.

Le concours externe sur titres avec épreuves est ouvert aux candidats titulaires du diplôme d’ingénieur ou d’un diplôme d’architecte ou d’un autre diplôme scientifique et technique sanctionnant une formation d’une durée au moins égale à 5 ans d’études supérieures après le bac. Ce diplôme doit correspondre à l’une des spécialités du concours et être reconnu comme équivalent.

Devenir ingénieur territorial par promotion interne

Peuvent accéder au grade d’ingénieur territorial, à condition de réussir un examen professionnel :

  • Les techniciens territoriaux justifiant de 8 ans de services effectifs dans un cadre d’emplois technique de catégorie B ;
  • des techniciens territoriaux qui, seuls de leur grade, dirigent depuis au moins deux ans la totalité des services techniques des communes ou des EPCI de moins de 20 000 habitants dans lesquels il n’existe pas d’ingénieurs territoriaux

Peuvent également accéder au premier grade d’ingénieur, par appréciation de la valeur professionnelle et des acquis de l’expérience professionnelle:

  • les techniciens principaux de 1re classe comptant au moins 8 ans de services effectifs en qualité de technicien principal de 2e ou 1re classe.

Recrutement, stage, titularisation et formations obligatoires de l’ingénieur territorial

Après réussite à un concours, les lauréats sont inscrits sur une liste d’aptitude. A eux, ensuite, de postuler auprès des collectivités et leurs établissements publics pour être recrutés (lettre de motivation, CV). Après leur recrutement, les agents lauréats des concours sont nommés ingénieurs stagiaires. Le stage dure un an et peut être prolongé à titre exceptionnel.

Après une promotion interne, le stage dure 6 mois, et peut être prolongé à titre exceptionnel..

La titularisation intervient à l’issue du stage, si celui-ci est jugé satisfaisant et s’ils ont suivi leur formation d’intégration.

Les formations obligatoires :

  • formation de professionnalisation au premier emploi
  • formations de professionnalisation tout au long de la carrière
  • formation de 3 à 10 jours si accès à un poste à responsabilité

Carrière de l’ingénieur territorial

Avancement d’échelon

  • Le grade d’ingénieur comprend 10 échelons. L’ingénieur progresse à l’ancienneté, en effectuant une durée de  services effectifs à chaque échelon avant de passer à l’échelon supérieur. Durée de carrière sur les 10 échelons  : 27 ans.
  • Le grade d’ingénieur principal comprend  8 échelons. Durée de carrière : 19 ans et 6 mois.
  • Le grade d’ingénieur hors classe comprend 5 échelons (durée de carrière : 9 ans et 6 mois) et un échelon spécial.

Avancement de grade

Les avancements de grade sont prononcés au choix après inscription sur un tableau d’avancement et avis de la commission mixte paritaire.

Accès au grade d’ingénieur principal : les ingénieurs ayant au moins 2 ans d’ancienneté dans le 4e grade et justifiant de 6 ans de services publics dans un corps ou cadre d’emplois de catégorie A.

Accès au grade d’ingénieur hors classe (grade à accès fonctionnel) : les ingénieurs principaux ayant 1 an d’ancienneté dans le 5e échelon et qui justifient :

  • soit de 6 ans de détachement dans un ou plusieurs emplois culminant au moins à l’indice brut 985 conduisant à pension de la CNRACL ou du code des pensions civiles et militaires de retraite, à la date d’établissement du tableau d’avancement,
  • soit de 8 ans de détachement sur un ou plusieurs emplois culminant au moins à l’indice brut 966 conduisant à pension de la CNRACL ou du code des pensions civiles et militaires de retraite, à la date d’établissement du tableau d’avancement,
  • soit de 8 ans d’exercice, dans un cadre d’emplois technique de catégorie A, de fonctions de direction, d’encadrement, de  conduite de projet ou d’expertise correspondant à un niveau élevé de responsabilité.

Peuvent aussi accéder au grade d’ingénieur hors classe les  ingénieurs principaux ayant fait preuve d’une « valeur professionnelle exceptionnelle » et justifiant de 3 ans d’ancienneté au 8e échelon de leur grade.

A noter, l’existence de quota pour les nominations.

Rémunération de l’ingénieur territorial

Salaire brut mensuel au 1er février 2017

Traitement indiciaire brut : de 1 795 euros environ en début de carrière à 4 530 euros environ en fin de carrière.

A ce salaire de base s’ajoutent le cas échéant un supplément familial de traitement (SFT) et une indemnité de résidence dans certaines régions.

Cette rémunération est complétée par des primes et indemnités et par le régime indemnitaire.

Nouvelle bonification indiciaire

Les agents qui assurent des fonctions de maître d’apprentissage ou de régisseur d’avances ou de recettes peuvent percevoir une NBI.

Régime indemnitaire et Rifseep

Les ingénieurs territoriaux peuvent percevoir :

  • une prime de service et de rendement ;
  • une indemnité spécifique de service, qui se substitue à l’indemnité de participation aux travaux ;
  • une indemnité de performance et de fonctions (pour les ingénieurs en chef).

Les agents du cadre d’emplois des ingénieurs territoriaux devraient être éligibles au Rifseep au 1er janvier 2018.

  • Plus de précisions sur les primes ? Consultez notre Guide des primes de la fonction publique publié en partenariat avec le centre interdépartemental de gestion de la grande couronne Ile-de-France.

Salaires des fonctionnaires : comparez, simulez, partagez

préparez votre concours

Références

Cet article est en relation avec les dossiers

1 Réagir à cet article
marche online

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Ingénieur territorial : métiers, recrutement, carrière, salaires

Votre e-mail ne sera pas publié

bernard35

23/02/2011 05h26

Existe t’il une prime liée au grade d’ingenieur territorial lorsque on est fonctionnaire d’etat détaché dans une collectivité territoriale ?
quelle est la réglementation pour etre integré dans une collectivité territoriale pour un Fonctionnaire d’etat
merci

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement