Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Transports

Rhône-Alpes. Lyon Parc Auto (LPA) négocie le virage de la diversification de ses activités

Publié le 23/06/2009 • Par Claude Ferrero • dans : Régions

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Lyon parc auto (LPA), première Sem de stationnement de France, va diversifier ses activités et services.

« Nous engageons une mutation et nous allons élargir notre coeur de métier afin de mettre en phase LPA avec les besoins des usagers et des collectivités locales », a affirmé, lors de la présentation du rapport financier 2008 de la Sem, Jean-Louis Touraine, président de Lyon parc auto et premier adjoint de Lyon chargé des transports.
Deux axes de développement sont privilégiés pour l’instant : l’autopartage avec Autolib, intégré dans LPA depuis janvier 2008, et la création de plateformes pour faciliter la livraison terminale des colis en centre-ville.

Une étude est en cours dans la presqu’île sur le secteur des Cordeliers afin d’améliorer la livraison du « dernier kilomètre » mais aussi les conditions de circulation des chauffeurs-livreurs et des automobilistes.

Baisse de fréquentation
LPA a achevé en 2008 un cycle d’investissements importants (193 millions d’euros depuis 2002) avec la construction de trois nouveaux parkings (aéroport Lyon Saint Exupéry, dans les 6e et 7e arrondissements), soit 3.500 places supplémentaires pour un total de 22.500 places.
« Il n’y a pas de nouveaux projets de parcs identifiés » a indiqué Jean-Louis Touraine. Il a aussi souligné « la tendance à la baisse de fréquentation des parcs de l’ordre de – 2 à – 3% ».

La baisse touche principalement les parcs anciens du centre-ville et de la Part-Dieu, qui perdent 107.000 clients, un phénomène lié à la diminution des voitures dans le centre-ville (- 20% depuis 2001) et de la part de marché de l’automobile au profit des modes doux (de 53 à 47%).
Mais sur l’ensemble des parcs, la fréquentation globale est en hausse de 1% grâce aux cinq parcs ouverts en 2007 et 2008. Le chiffre d’affaires de 45,82 millions d’euros augmente de 12%, en partie grâce au relèvement des tarifs en août 2008.

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Comment mettre la relation citoyen au cœur de la stratégie numérique du territoire ?

de Orange Business Services

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Rhône-Alpes. Lyon Parc Auto (LPA) négocie le virage de la diversification de ses activités

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement