logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/421172/loi-vieillissement-ce-quil-faut-retenir-de-laccord-en-cmp/

GRAND ÂGE
Loi Vieillissement : ce qu’il faut retenir de l’accord en CMP
Isabelle Raynaud | Actu expert santé social | France | Publié le 03/12/2015 | Mis à jour le 30/05/2016

Les députés et sénateurs réunis en commission mixte paritaire sur le projet de loi d’Adaptation de la société au vieillissement sont parvenus à un accord, mercredi 2 décembre.

Le gouvernement avait promis à de nombreuses reprises que la « loi Vieillissement » serait appliquée dès le 1er janvier 2016. Après l’accord trouvé par la commission mixte paritaire (CMP), le 2 décembre, le respect de ce timing semble assuré.

Le Sénat suivi sur l’allocation des fonds de la Casa

C’était un des points de discorde entre les deux chambres. Dès la première lecture du texte, le Sénat avait voté un plancher de 28% du produit de la contribution additionnelle de solidarité pour l’autonomie (Casa) affecté au budget de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA). Les fonds seront ensuite répartis vers les conférences départementales des financeurs de la perte d’autonomie. La CMP a validé cette demande (art. 4). La Casa sera également allouée à hauteur de 55,9 % en 2016 puis 70,5 % à la réforme de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA).

La revalorisation de l’APA est actée. Mais son financement n’est pas prévu à long terme par le texte. Ce qui ne rassure pas les ...

CHIFFRES CLES

Nos journées d'étude :

Journée d'étude santé-social
Comment se saisir de la loi ASV pour mettre en œuvre sa politique vieillesse
Jeudi 30 juin 2016 à Lyon-Villeurbanne


POUR ALLER PLUS LOIN