Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Métiers médicotechniques

Biologiste, vétérinaire et pharmacien territorial : recrutement, carrière, salaires…

Publié le 26/07/2010 • Mis à jour le 26/06/2017 • Par La Rédaction • dans : Statut

Chien bléssé chez un vétérinaire
Phovoir
Les biologistes, vétérinaires et pharmaciens territoriaux relèvent d'un cadre d'emplois médicotechnique de catégorie A. Il comprend 3 grades. Intégrer le premier grade suppose de réussir un concours. Focus sur les missions, les métiers, les conditions d'accès au cadre d'emplois, la carrière et la rémunération de ces agents territoriaux.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Missions des biologistes, vétérinaires ou pharmaciens territoriaux

Les biologistes, vétérinaires et pharmaciens territoriaux exercent leurs fonctions dans les domaines du diagnostic, du traitement et de la prévention des maladies humaines ou animales, de la surveillance de l’hygiène, de l’eau et des produits alimentaires.

  • Ils procèdent aux examens médicaux, chimiques et bactériologiques ou en surveillent l’exécution.
  • Ils peuvent diriger, organiser et assurer le fonctionnement d’un laboratoire.
  • Ils peuvent avoir à participer à des actions d’enseignement, de formation et de recherche.

Métiers possibles des biologistes, vétérinaires ou pharmaciens territoriaux

  • Pharmacien
  • Pharmacien hospitalier
  • Pharmacien gérant
  • Directeur de laboratoire (cet emploi doit être créé lorsque l’effectif du laboratoire atteint 30 agents, il peut être créé lorsque l’effectif atteint 20 agents).
  • Directeur de laboratoire d’analyse
  • Directeur de laboratoire vétérinaire
  • Responsable qualité en laboratoire, qualiticien
  • Responsable métrologie
  • Responsable des équipements et matériels de laboratoires

Devenir biologiste, vétérinaire ou pharmacien territorial par concours

Les concours sont organisés par le centre de gestion pour les collectivités et établissements publics affiliés et par les collectivités et établissements publics eux-mêmes lorsqu’ils ne sont pas affiliés. Un concours sur titre avec épreuve est ouvert aux candidats titulaires

  • des diplômes d’Etat de docteur vétérinaire, de docteur en pharmacie ou de pharmacien
  • ou de l’un des diplômes, certificats ou titres mentionnés à l’article L241-2 du code rural et de la pêche maritime et aux articles L4221-2 à L4221-5 du code de la santé publique et délivrés dans un autre Etat membre de l’Union européenne ou dans un autre Etat partie à l’accord sur l’Espace économique européen.

Devenir biologiste, vétérinaire ou pharmacien territorial par  détachement

Les fonctionnaires civils appartenant à un corps ou un cadre d’emplois de catégorie A ou de niveau équivalent et justifiant de l’un des diplômes exigés pour se présenter au concours peuvent être détachés dans ce cadre d’emplois. Au bout de 2 ans, ils peuvent demander leur intégration.

Recrutement, stage, titularisation et formations obligatoires des biologistes, vétérinaires ou pharmaciens territoriaux

Après concours

Les lauréats des concours sont inscrits sur une liste d’aptitude à valeur nationale, valable 4 ans au maximum. Ils doivent postuler auprès des recruteurs locaux pour trouver leur emploi, muni de leur CV et lettre de motivation. Car Dans la fonction publique territoriale, les lauréats des concours ne bénéficient pas automatiquement d’un poste? contrairement à ceux de la fonction publique de l’Etat).

Au moment de leur recrutement, ils sont nommés biologistes, vétérinaires et pharmaciens territoriaux de classe normale stagiaires et  suivent un stage probatoire pendant 1 an (plus 6 mois éventuellement si l’autorité territoriale l’autorise). Durant ce stage, ils doivent suivre une formation d’intégration de 10 jours au total. A l’issue du stage, ils seront titularisés si le stage s’est bien passé et s’ils ont bien suivi la formation (attestation de suivi établie par le Centre national de la fonction publique territoriale).

Si la titularisation n’est pas prononcée, parce que le stage n’a pas été satisfaisant ou que le stagiaire n’a pas suivi la formation, le stagiaire est

  • soit licencié,
  • soit réintégré dans son cadre d’emplois, corps ou emploi d’origine.

Les stagiaires titularisés son  classés au 1er échelon du grade de biologistes, vétérinaires et pharmaciens de classe normale, sous réserve des dispositions de bonification d’ancienneté (18 mois) prévues, liées à une activité professionnelle antérieure ou à la possession de certains titres et diplômes.

Formations statutaires obligatoires

  • Formation de professionnalisation au premier emploi
  • Formation de professionnalisation tout au long de la carrière
  • Formation de 3 jours, si l’agent accède à un poste à responsabilité, dans les 6 mois qui suivent l’affectation.

Carrière des biologistes, vétérinaires ou pharmaciens territoriaux

Avancement d’échelon

  • Grade de biologiste, vétérinaire et pharmacien de classe normale :  11 échelons.
  • Grade de biologiste, vétérinaire et pharmacien hors classe : 6 échelons.
  • Grade de biologiste, vétérinaire et pharmacien de classe exceptionnelle :8 échelons. Le 8e échelon de la classe exceptionnelle est accessible aux biologistes, vétérinaires et pharmaciens exerçant les fonctions de directeur de laboratoire.

L’avancement à l’échelon supérieur s’effectue à l’ancienneté, automatiquement, selon une durée précisée par les grilles indiciaires de chaque grade.

Avancement de grade

Accès au grade hors classe des biologistes, vétérinaires et pharmaciens territoriaux de classe normale

  • Ils doivent avoir atteint au moins le 7e échelon et justifiant de 10 ans de services effectifs dans le cadre d’emplois (inscription sur un tableau d’avancement après avis de la commission administrative paritaire).

Accès à la classe exceptionnelle, après avoir réussi un examen professionnel (inscription sur un tableau d’avancement après avis de la commission administrative paritaire) :

  • les biologistes, vétérinaires et pharmaciens de classe normale ayant atteint le 6e échelon de leur grade
  • et les hors-classe qui justifient de 4 ans de services effectifs dans le cadre d’emplois.

Les examens professionnels sont organisés par le centre de gestion pour les collectivités et établissements publics affiliés et par les collectivités et établissements publics eux-mêmes lorsqu’ils ne sont pas affiliés.

A noter : toute nomination à un grade d’avancement est soumise à un taux de promotion après avis de la commission administrative paritaire.

Rémunération des biologistes, vétérinaires ou pharmaciens territoriaux

Elle comprend un traitement indiciaire brut auquel s’ajoutent le cas échéant un supplément familial de traitement (SFT) et une indemnité de résidence dans certaines régions. Elle peut être complétée par des primes et indemnités variables d’une collectivité à l’autre. Celles qui sont liées au grade constituent le régime indemnitaire.

Une revalorisation indiciaire est intervenue au janvier 2017, une autre revalorisation est prévue au 1er janvier 2018.

Salaire brut mensuel (au 1er février 2017)

Traitement indiciaire brut mensuel : de 1 720 euros environ en début de carrière à 4 531 euros environ lorsqu’ils culminent au 8e et dernier grade.

Nouvelle bonification indiciaire

La NBI s’applique aux biologistes, vétérinaires et pharmaciens territoriaux assurant les fonctions de maître d’apprentissage ou de régisseurs d’avances ou de recettes.

Régime indemnitaire

Les biologistes, vétérinaires et pharmaciens territoriaux peuvent percevoir:

  • une prime de service et de rendement ;
  • une indemnité de sujétions spéciales, qui se substitue à la prime de participation aux recettes de laboratoires.

Les biologistes, vétérinaires ou pharmaciens territoriales sont en principe éligibles au Rifseep depuis le 1er janvier 2017, mais l’arrêté interministériel consacrant cette éligibilité n’est pas encore publié au « Journal officiel ».

Salaires des fonctionnaires : comparez, simulez, partagez !

Références

Cet article est en relation avec les dossiers

Réagir à cet article

Sur le même sujet

marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Biologiste, vétérinaire et pharmacien territorial : recrutement, carrière, salaires…

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement