logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/420173/les-attentats-poussent-le-maire-de-lyon-a-armer-sa-police-municipale/

EQUIPEMENT
Les attentats poussent le maire de Lyon à armer sa police municipale
Françoise Sigot | Actu experts prévention sécurité | Régions | Publié le 26/11/2015 | Mis à jour le 30/11/2015

Jusque là farouchement opposé à l’armement de la police municipale, le maire socialiste de Lyon Gérard Collomb estime que les récents attentats ont changé la donne. Il invoque l’Etat d’urgence pour justifier l’armement progressif de la police municipale.

« A situation nouvelle, réponse nouvelle ! » Laconique, mais radicalement opposée à ses prises de positions antérieures, telle est la réponse formulée au lendemain des attentats par le maire de Lyon, qui dispose de la troisième police municipale de France (après Marseille et Nice), sur la problématique de l’armement.

Alors que la semaine dernière, la municipalité semblait encore hésitante à franchir le pas en faveur de l’armement de la police municipale, cette fois Gérard Collomb a tranché. « Après réflexion, nous avons décidé de mettre en vigueur la proposition du gouvernement de faire bénéficier les villes qui le souhaitent d’armes faisant partie du stock du Ministère de l’Intérieur. Les effectifs de la police municipale lyonnaise seront donc progressivement armés, cela en prenant en considération les missions, les horaires et les lieux d’intervention des agents », précise Gérard Collomb.

Reste à connaitre les modalités précises de ce processus qui débutera en début d’année prochaine ...