Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Handicap

La Maison de l’Autonomie des Ardennes se veut une vitrine de l’accessibilité

Publié le 12/07/2010 • Par Catherine Maisonneuve • dans : Régions

Le conseil général des Ardennes a mis en chantier l’une des toutes premières Maisons de l’Autonomie de France, à Charleville-Mézières, autofinancée à 100% à hauteur de 4,36 millions d’euros.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Elle ouvrira ses portes en novembre 2011 à deux publics : les 20 000 personnes qui ont actuellement un dossier à la maison départementale des personnes handicapées (MDPH), dont elle prendra le relais, et environ 1200 personnes âgées dépendantes de Charleville-Mézières et ses environs, vivant à domicile.

Pour en faire un exemple de bâtiment public accessible sans qu’il soit un millefeuilles de mesures réglementaires, le groupe de travail chargé du projet, constitué dès 2006, s’est adjoint les services de Guy Pleutin, un bénévole associatif : il a consulté les associations et professionnels de santé pour élaborer des préconisations qui englobent tous les handicaps et pas seulement le handicap moteur. Elles ont donné le cadre d’un travail en va-et-vient avec l’architecte choisi, Patrice Dupré.

L’enjeu : conjuguer liberté de conception architecturale, contraintes techniques et pragmatisme. Sur un terrain dont le département était propriétaire, attenant à l’actuelle MDPH du 55 avenue Charles de Gaulle, le gros oeuvre est terminé.

Le projet consistait à créer un bâtiment accessible sans qu'il soit un millefeuille de réglementations

Le projet consistait à créer un bâtiment accessible sans qu'il soit un millefeuille de mesures réglementaires

Un rôle important est dévolu aux couleurs et matériaux

Un rôle important est dévolu aux couleurs et matériaux. L'ambition : que la Maison soit "une vitrine de ce qui se fait de mieux", explique explique Igor Dupin, le directeur de la MDPH.

Régions

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La Maison de l’Autonomie des Ardennes se veut une vitrine de l’accessibilité

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement