Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Lutte contre la radicalisation

Attentats : vers l’ouverture prochaine d’un centre de déradicalisation

Publié le 19/11/2015 • Par Pascal Weil • dans : Actu experts prévention sécurité, France

jihad preche
CPDSI
Devant les députés réunis pour voter la prorogation de l’état d’urgence, le Premier ministre, Manuel Valls a annoncé jeudi 19 novembre la création d’un centre de déradicalisation. Cette mesure s’inscrit dans la volonté du gouvernement d’agir contre le terrorisme et la radicalisation sur le long terme.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

« Une première structure pour jeunes radicalisés » va prochainement être créée, a confirmé solennellement le Premier ministre Manuel Valls, dans son allocution devant les députés, le 19 novembre, à l’occasion du vote du projet de loi prorogeant l’état d’urgence. Selon lui, la création d’un tel centre, déjà formulée fin avril dernier, est « indispensable ».

Elle s’inscrit dans la volonté du gouvernement d’apporter « une réponse de long terme au terrorisme islamiste » et à la radicalisation, « processus, c’est-à-dire une construction dans le temps, avec ses lieux – le milieu carcéral notamment – comme ses espaces virtuels – les réseaux sociaux – », a-t-il indiqué. L’occasion également pour Manuel Valls d’appeler à la mobilisation de tous : élus, pouvoirs publics, associations, syndicats, entreprises, responsables religieux, médias.

Accueil des « repentis »

A ce stade, les contours précis de ce centre de déradicalisation ne sont pas encore connus. Le Premier ministre a toutefois indiqué que « les financements sont prêts, le cadre juridique et le projet pédagogique en voie de finalisation ». Cette structure, dont le lieu sera choisi d’ici fin 2015, s’appuiera sur « un suivi individualisé et pluridisciplinaire » des individus radicalisés.
Dans un premier temps, elle pourrait accueillir ...

[60% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Prévention-Sécurité

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite

Cet article est en relation avec les dossiers

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Attentats : vers l’ouverture prochaine d’un centre de déradicalisation

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement