logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/418500/un-cimetiere-trois-zones-zero-phyto/

GESTION DES ESPACES VERTS
Un cimetière, trois zones, zéro phyto
Caroline Kim | Ingénierie | Publié le 20/11/2015 | Mis à jour le 25/11/2015

À Brétigny-sur-Orge, commune de l’Essonne de quelque 23 000 habitants, le cimetière est entretenu sans pesticides. Avec ses trois zones distinctes – minérale, arborée, engazonnée –, il offre un exemple de gestion « zéro phyto » différenciée selon les profils de cimetières.

Même dans beaucoup de villes déjà converties à une gestion des espaces verts sans produits phytosanitaires, le cimetière fait souvent de la résistance. Mais pas à Brétigny-sur-Orge. La commune d’Essonne est en effet passée en intégralité au zéro pesticide, et le cimetière de quatre hectares n’y échappe pas – ou devrait-on dire les cimetières ?

 

Trois zones bien distinctes

Ce lieu d’inhumation comprend en effet trois zones très différentes. La première est dite minérale par les gestionnaires. Il s’agit de l’ancien cimetière traditionnel, à la française, avec des concessions jointes et des allées en cailloux ou goudronnées. Les allées sont petites, les tombes très alignées.

La deuxième est arborée : les tombes se trouvent sous des ...

POUR ALLER PLUS LOIN