Mobilité

Tramway : la fin de la folie des grandeurs

Par • Club : Club Techni.Cités

Exalta

Pris en exemple dans le monde entier, le luxueux tramway à la Française, doit désormais compter avec la crise économique. Les projets se font désormais pragmatiques, avec coûts très maitrisés.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Une page, celle des riches heures du tramway haut de gamme à la française, est en passe de se tourner. Le nouveau chapitre, celui de « l’avènement du tram low cost », est en cours d’écriture. Le 1er octobre, l’Atelier des nouvelles mobilités, une association regroupant divers acteurs du transport, présentait « Quatorze millions d’euros » aux 25èmes Rencontres nationales du transport public (RNTP). Ce roman, qui met en scène des personnages fictifs, expose des solutions bien réelles pour mettre en service un tramway à moindre coût.

à lire aussi
Tramway : les recettes qui marchent pour réduire les coûts

Un peu plus tôt, en août 2014, Besançon inaugurait son tram le moins cher de France, à moins de 17 millions d’euros le kilomètre. Il faut dire qu’avec la crise budgétaire qui frappe ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Techni.Cités pendant 30 jours

J’en profite
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP