Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Éducation et vie scolaire

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Éducation et vie scolaire

Education

Un bilan en chiffres de l’organisation de la réforme des rythmes scolaires

Publié le 09/11/2015 • Par Stéphanie Marseille • dans : Actu expert Education et Vie scolaire, France

récréation dans une cours d'école
Phovoir
Pas de doute ! Le Congrès des maires approche. Pour la seconde année consécutive, l’AMF et la CAF publient, le 6 novembre 2015, un portrait statistique des TAP, qui sera présenté lors du Congrès : « Généralisation des nouveaux temps périscolaires à la rentrée 2014 : éléments de bilan ». Et le même jour, l’Education nationale diffuse « Une année de généralisation des rythmes”, le rapport du comité de suivi de la réforme des rythmes éducatifs.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

A la rentrée 2014-20155, seules 7% des communes n’avaient pas organisé de temps d’activité périscolaire (2% des élèves) et, au printemps 2015, 66% des collectivités étaient déjà signataires d’un projet éducatif de territoire (PEDT), tandis que 21% déclaraient être en cours de procédure : recueillis par la CAF, ces chiffres attestent de l’implantation de la réforme des rythmes scolaires.

Si on en croit le rapport du comité de suivi, la rentrée 2015 correspond à l’entrée dans un rythme de croisière pour les collectivités : seules 6% ont changé d’organisation d’une année sur l’autre.

Un coût non négligeable

Le coût annuel moyen brut par enfant inscrit aux NAP (nouvelles activités périscolaires) s’élève à 223 euros pour l’année 2014-2015 et de 250 euros pour 36% des communes.

Lire aussi : Nouveaux rythmes scolaires : chers et générateurs d’inégalités ?

 

Les collectivités parties en 2013 affichent un coût légèrement moindre, situé à 206 euros. Il est couvert, à 22%, par les subsides de la ...

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Éducation et vie scolaire

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Education et Vie scolaire pendant 30 jours

J’en profite

Cet article est en relation avec le dossier

1 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Transition énergétique : comment Primagaz accompagne les collectivités locales

de PRIMAGAZ

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Éducation et vie scolaire

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Un bilan en chiffres de l’organisation de la réforme des rythmes scolaires

Votre e-mail ne sera pas publié

Pj-29

10/11/2015 05h01

Encore une fois on ne tiens toujours pas compte des enfants. On nous a imposé le mercredi travaillé alors qu’il aurait été préférable des revenir au samedi matin, tout simplement parce que les enfants pouvaient ainsi se reposer le mercredi.
Chez nous les enfants on TAP le mardi et le vendredi. Et il sont totalement fatigué en fin de semaine.
Une réforme à mettre aux oubliettes le plus vite possible !

Commenter
Club Éducation et vie scolaire

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement