Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Intercommunalité

Le «Grand Chartres» devrait voir le jour en janvier 2011

Publié le 07/07/2010 • Par Jean-Jacques Talpin • dans : Régions

Chartres Métropole Passera de 7 à 33 communes avec un périmètre proche de celui du SCOT.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

La communauté Chartres Métropole (Eure-et-Loir) a voté le 30 juin son projet de grande agglomération qui devrait voir le jour en 2011. Après fusion avec les deux communautés de communes de l’Orée de Chartres, du Val de L’Eure et de la commune de Barjouville qui faisait cavalier seul, l’agglomération passera donc de 7 communes à 33 et de 88.000 habitants à 113.000. Son nouveau périmètre sera proche ou identique à celui du SCOT qui compte 39 communes.

Mais une autre communauté de communes, celle du Bois-Gueslin, a déjà délibéré contre cette intégration estimant notamment que le débat avait été précipité. Alors que l’extension était en suspens depuis près de 10 ans, Jean-Pierre Gorges, président de Chartres Métropole et maire de Chartres (UMP) a décidé d’accélérer la cadence : en 2012, a-t-il déclaré, il y a des élections, si ça ne se fait pas en 2011 ce ne sera pas avant 2016 au mieux. Mais ce rythme ne fait pas consensus à l’intérieur de l’actuelle agglomération puisque les représentants de gauche et des grandes villes de la périphérie ont émis un vote négatif.

Ce «grand Chartres» permettra de «marier la ville et la campagne». La communauté intégrera ainsi de nouvelles compétences comme la gestion et l’entretien des vallées ou encore l’entretien des chemins ruraux. Elle devrait également permettre de donner une certaine cohérence dans les projets commerciaux qui font l’objet de litiges anciens. Le préfet d’Eure-et-Loir devrait signer à l’automne un arrêté définissant le périmètre de cette nouvelle agglomération. Les communes auront ensuite trois mois pour voter leur intégration.

Thèmes abordés

2 Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le «Grand Chartres» devrait voir le jour en janvier 2011

Votre e-mail ne sera pas publié

michel

18/07/2010 11h34

je ne suis pas d’accord avec le grand chartres qui va encore donner plus de pouvoir a monsieur georges qui en déjà assez

INCONNU 28

01/10/2010 04h19

B onjour,

Concernant cette fusion personne ne parle du personnel administratif en place dans les communautés de communes.
Allons-nous rester dans nos locaux ou alors allons-nous nous mettre n’implrte où ?
Merci de me répondre.

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement