Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Finances

Aquitaine. L’agence de l’eau Adour-Garonne passe au crible le prix de l’eau dans les communes du bassin

Publié le 25/06/2009 • Par Laurence Lafosse • dans : Actualité Club finances, Régions

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

L’agence de bassin Adour Garonne a présenté le 22 juin dernier la synthèse d’une étude comparative sur le prix de l’eau dans les 18 départements couverts par l’agence, réalisée dans le courant du premier semestre 2008.

8.600 communes et 4.600 prix ont été pris en compte, suivant un prix moyen au m3 reconstitué sur la base d’une consommation moyenne annuelle d’une famille de quatre personnes de 120 m3.
Avec un prix moyen sur l’ensemble du bassin de 3,40 euros/m3 contre 3,24 euros en 2007 Adour Garonne se situe dans la moyenne haute des agences de bassin françaises. L’assainissement représente 42,6% du prix, la distribution 41,7%, la TVA 5,1% et la redevance prélevée par l’agence de l’eau 10,6%. Cette redevance perçue par l’agence Adour Garonne devrait d’ailleurs augmenter de 9 % en 2010.

Transparence oblige, à partir de l’an prochain, l’Onema, l’Office nationale de l’eau et des milieux aquatiques mettra en place un Observatoire national des données sur l’eau dans lequel sera intégré le prix de l’eau potable.

Disparités
En milieu urbain, le tarif moyen des villes du bassin est de 3,25 euros-ttc/m3. Des écarts importants existent entre Lectoure dans la Gers, la ville la plus chère (5,24 euros), et Mont de Marsan dans les Landes (2,22 euros) ou Albi dans le Tarn (2,41 euros) qui figurent en bas de tableau.
Entre 2007 et 2008, pour cette catégorie, le prix moyen au m3 aurait augmenté de 3%.

Des disparités existent également en fonction de la taille de la commune. Cette même étude signale une augmentation significative du prix de l’eau potable de 12,7% entre 2007 et 2008 pour les communes de moins de 500 habitants.
Parmi les facteurs explicatifs de ces disparités, l’agence relève la situation géographique, la nature des habitats à desservir, le niveau d’équipement, l’état du réseau et le mode de gestion. Sur ce dernier point, 60% des communes du bassin ont un service de distribution d’eau délégué à une société privée.
Ce mode de gestion induirait une augmentation du prix public de 20%.

marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Aquitaine. L’agence de l’eau Adour-Garonne passe au crible le prix de l’eau dans les communes du bassin

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement