Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Tribunes
  • Organisation du temps scolaire : deux acquis à préserver – Étienne Butzbach, président de Prisme

[Opinion] Temps scolaire

Organisation du temps scolaire : deux acquis à préserver – Étienne Butzbach, président de Prisme

Publié le 26/09/2017 • Par Auteur Associé • dans :

Etienne-BUTZBACH
D.R.
La décision pour 30 % de communes de repasser à la semaine de quatre jours a fait l'effet d’une douche froide sur les espoirs de tous ceux qui pensaient la réforme irréversible.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

La décision pour 30 % de communes de repasser à la semaine de quatre jours a fait l’effet d’une douche froide sur les espoirs de tous ceux qui pensaient la réforme irréversible. Non pas qu’elle ait été conduite de façon parfaite, loin de là. Notamment dans la façon dont l’Éducation nationale a très insuffisamment accompagné la nécessaire modification des maquettes pédagogiques qu’imposait cette nouvelle organisation.

Pourtant, quelle que soit l’évolution future, deux acquis essentiels doivent être préservés.

En premier lieu, l’importance des temps éducatifs non scolaires. Depuis longtemps, les associations d’éducation populaire et les mouvements pédagogiques ont montré l’intérêt de la prise en compte de ces temps mettant l’enfant au centre des préoccupations.

Certaines villes éducatrices se sont également engagées, parfois depuis des décennies, dans la création d’un environnement culturel et sportif formalisé dans des projets éducatifs locaux. Mais la généralisation des projets éducatifs territoriaux (PEDT) a été l’occasion d’une perception beaucoup plus répandue chez les élus locaux de l’importance de la prise en charge de cette dimension éducative de leur action.

Le défi est aujourd’hui la montée en qualité de ces activités périscolaires mais aussi extrascolaires, en assumant pleinement l’ensemble de leurs apports, y compris dans le champ cognitif, sans refaire l’école après l’école. Cette dynamique doit se poursuivre et l’État doit accompagner et encourager ce mouvement à travers la persistance du fonds de soutien.

Mais, et c’est le second point, il ne peut y avoir mise en place d’un projet éducatif ambitieux dans les territoires sans un cadre formalisé instituant les relations entre Éducation nationale et collectivités territoriales, associant parents, professionnels de l’éducation et associations partenaires de l’école, sans oublier les enfants qui doivent être considérés comme des acteurs à part entière, et intégrés en tant que tels dans l’ensemble de ces dispositifs.

Il importe donc de promouvoir des PEDT nouvelle génération, englobant l’ensemble des temps éducatifs et des parcours de 0 à 25 ans, se traduisant dans des plans d’actions et de véritables contrats éducatifs territoriaux.

Thèmes abordés

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Organisation du temps scolaire : deux acquis à préserver – Étienne Butzbach, président de Prisme

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement