Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Energie

Vers la création du syndicat départemental d’énergie audois

Publié le 02/07/2010 • Par Sylvie Brouillet • dans : Régions

Le conseil général de l’Aude a voté le 29 juin à l’unanimité pour la création d’un syndicat départemental de distribution d’électricité. Mais ce dernier ne fait pas l’unanimité dans les communes audoises.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Sollicité par le gestionnaire du Fonds d’amortissement des charges d’électrification (Facé), qui finance les extensions et le renforcement du réseau électrique dans les zones rurales, le conseil général de l’Aude s’est prononcé à l’unanimité le 29 juin 2010 pour le principe de création d’un syndicat de distribution publique d’énergie électrique en janvier 2011.
Actuellement dans l’Aude, la distribution est fractionnée entre  :

  • plus de 200 communes,
  • 16 syndicats intercommunaux d’électrification
  • 9 communautés de communes.

C’est l’un des rares départements de France et le seul de la région Languedoc-Roussillon à ne pas avoir de syndicat départemental d’électricité.

Bonification annuelle de 300.000 euros du Facé
Dans le cadre de son projet durable « Audevant », le conseil général propose aux communes rurales concernées par le Facé, comme aux 35 communes dites urbaines de l’Aude, d’élargir l’action du syndicat à toutes les problématiques touchant aux énergies.
Le regroupement de toutes les communes permettrait d’obtenir une bonification annuelle de 300.000 euros du Facé.
Le conseil général a organisé des réunions d’information des communes en avril et mai, mais le syndicat départemental ne remporte pas tous les suffrages : le conseil municipal de Quillan a voté contre l’adhésion le 24 juin à l’unanimité, estimant que la commune perdrait les recettes de la régie municipale RMEE. La commune d’Esperaza a elle aussi voté contre le 17 juin.

Régions

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Vers la création du syndicat départemental d’énergie audois

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement