Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Aménagement du territoire

Déserts médicaux : la carotte et le bâton

Publié le 01/07/2010 • Par Catherine Maisonneuve • dans : Actu expert santé social, France

Alors que Roselyne Bachelot, la ministre de la Santé, vient de faire marche arrière sur des dispositions de la loi HPST permettant de lutter contre les déserts médicaux, les syndicats de médecins s'opposent à une expérimentation de nouveaux modes de rémunération pour les médecins exerçant dans des maisons de santé pluridisciplinaires.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Six régions de France ont été choisies il y a quelques mois pour lancer une expérimentation de « nouveaux modes de rémunération » des médecins et professionnels de santé libéraux exerçant dans des maisons de santé pluridisciplinaires (ou des pôles de santé libéraux) : Ile-de-France, Bourgogne, Bretagne, Rhone-Alpes, Lorraine et Franche-Comté.
Il s’agit de combiner paiement à l’acte et paiement au forfait.

Les élus locaux sont très attentifs à ce qui se joue dans ces maisons de santé : la lutte contre la désertification médicale. A tel point que la plupart d’entre elles sont des projets à maîtrise d’ouvrage public, comme le souligne un rapport rendu le 19 janvier dernier à Roselyne Bachelot, la ministre de la Santé mais aussi à Michel Mercier ministre de l’espace rural et de l’aménagement du territoire et Fadela Amara, secrétaire d’Etat chargée de la politique de la ville.

Or, à compter du 1er juillet, cette expérimentation à peine lancée, est théoriquement généralisable à toute la ...

[60% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Acteurs publics, comment optimiser vos dépenses informatiques grâce au cloud ?

de Capgemini

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Déserts médicaux : la carotte et le bâton

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement