Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Energie

Bussy-Saint-Georges dédie une SEM au solaire

Publié le 23/06/2010 • Par Laurence Madoui • dans : Régions

La société anonyme d’économie mixte locale, créée par la commune de Bussy-Saint-Georges (Seine-et-Marne, 21 700 hab.) et le groupe ACH (associé à l’allemand Eurosol), se donne l’objectif de fournir 20 % des besoins municipaux d’électricité à partir de panneaux photovoltaïques en 2020.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

« Energie développement local » exploitera les toits des bâtiments communaux (3 500 m2 envisagés) et des constructions du futur écoquartier (ZAC Sycomore, 5 000 logements à terme). Le maire, Hugues Rondeau (UMP), fait aussi état de démarches auprès de villes moyennes (comme Ozoir-la-Ferrrière), de bailleurs sociaux (Logirep, Villogia), d’entreprises dotées d’entrepôts (Galeries Lafayette). « La SAEML intervient comme tiers investisseur : elle équipe les toits, exploite les installations et verse un loyer aux propriétaires des bâtiments », explique l’élu.

La société proposera également un accompagnement aux particuliers, dans le montage administratif du dossier et la pose des panneaux. Outre la couverture de toits, Hugues Rondeau défend un projet de ferme au sol de12 MW de puissance, qui occuperait 25 hectares au sud de l’autoroute A4. « La procédure prendra au moins deux ans. »

Régions

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Collectivités : comment aider les entreprises en cette période de crise

de La Gazette des communes

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Bussy-Saint-Georges dédie une SEM au solaire

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement