Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Grand âge

Projet de loi Vieillissement : les départements craignent pour le financement des réformes

Publié le 15/09/2015 • Par Isabelle Raynaud • dans : Actu expert santé social, Actualité Club finances, France

Senior, vieillesse
Fotolia
Le projet de loi d’Adaptation de la société au vieillissement revient ce mardi 15 septembre à l’Assemblée nationale, en deuxième lecture. Si le financement à court terme devrait être suffisant, le long terme met les départements dans l’incertitude.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Mesure phare du projet de loi d’Adaptation de la société au vieillissement, l’augmentation de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) est accueillie avec satisfaction par tous les acteurs du secteur car les besoins sont de plus en plus importants. Mais les départements, qui distribuent l’APA, restent circonspects sur leur possibilité de financer cette cette hausse à long terme.
« Les départements ont des budgets extrêmement contraints, avec un fort effet de ciseaux entre  l’augmentation des dépenses sociales, les compensations de l’Etat insuffisantes et la baisse des dotations », explique Bérangère Poletti, vice-présidente du conseil départemental des Ardennes. « Dans mon département, la situation est extrêmement préoccupante, il n’y aura bientôt plus aucune marge financière », se désole-t-elle.

« Dans un premier temps, l’impact de l’augmentation de l’APA ne sera pas négatif car l’État va augmenter les compensations. Mais, du fait de la démographie, le nombre de bénéficiaires va ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite
1 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

PLFSS 2022 : qu’est-ce qui change pour les collectivités ?

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Projet de loi Vieillissement : les départements craignent pour le financement des réformes

Votre e-mail ne sera pas publié

monccas

02/11/2015 06h16

Dans les communes, nous assistons de plus en plus à la dégradation du service public, pas de remplacement, des services aux seniors de plus en plus malmené , quand est il de l’avenir de ces collectivités administratives , leurs missions deviendront elles simplement régaliennes , où vont ils supportés le désengagement des département par ricochet au désengagements de l’Etat ??

Commenter
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement