Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Solidarité

Les collectivités locales en ordre dispersé pour l’accueil des réfugiés

Publié le 07/09/2015 • Par avec l'AFP Romain Mazon • dans : A la une, Actu expert santé social, France

La photo choc du petit Aylan Kurdi a suscité depuis sa publication dans la presse européenne la mobilisation d’un certain nombre de communes, qui s’est amplifiée tout le week-end. Les élus locaux s’engagent plus ou moins fortement dans l’accueil de réfugiés, s’interrogeant sur la place à y prendre, aux côtés de l’Etat. Bernard Cazeneuve, le ministre de l’Intérieur, a nommé un coordinateur national chargé d'organiser l'accueil des migrants par les différentes villes et collectivités locales.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Jean-Pierre Raffarin avait lancé, le premier au mois de juin 2015, une proposition jugée iconoclaste par beaucoup : pour répondre à la crise des migrants, l’ancien Premier ministre avançait l’idée que les familles de réfugiés pourraient être logées dans les zones rurales où se pose un problème démographique.

« On ferait en sorte que l’étranger, au lieu de venir déranger, vienne sauver un territoire, participe à une dynamique. Si c’est à doses humainement acceptables par les uns et par les autres, l’intégration est globalement réussie », justifiait-t-il. La proposition avait troublé dans son parti, Les Républicains, et suscité finalement peu de suites.

Il est va tout autrement depuis la publication de la photo du petit Aylan Kurdi jeudi 3 septembre à la une de nombreux médias européens. Dans la foulée, les élus socialistes ont été les plus prompts à lancer des appels à la mobilisation des communes. Le premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis a lancé me même ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Accompagner au plus près les entreprises locales grâce au numérique

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les collectivités locales en ordre dispersé pour l’accueil des réfugiés

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement