Environnement

Sites pollués : comment se met en place l’obligation de remise en état transférée à un tiers ?

Par et , DGST • Club : Club Techni.Cités

Omar-Omar_Flickr_cc

En application de la loi Alur, un décret paru le 20 août dernier précise la procédure à suivre pour transférer à un tiers l'obligation de remise en état d'un site pollué de l'ancien exploitant : étendue de l'obligation, dossier à transmettre au préfet, constitution et mise en œuvre des garanties financières, ... Une opération qui reste compliquée.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La loi Alur (1) a introduit (avec l’article L512-21 du code de l’environnement – CE) la possibilité de transférer l’obligation de police de remise en état d’un site pollué à un tiers dénommé« tiers demandeur » (par exemple un promoteur mais aussi une collectivité locale) dans le cadre d’une convention « privée ». Ceci afin de « faciliter et fluidifier la réhabilitation des anciens sites industriels », indique le ministère du logement.

L’objectif est de libérer du foncier en utilisant des zones dégradées, en « reconstruisant la ville sur la ville » plutôt que d’investir des espaces encore naturels, et d’inciter promoteurs et aménageurs publics à se positionner sur des friches industrielles. Avant cette loi (et ce décret) ...

Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

Déjà abonné ? Identifiez-vous
+
Mot de passe oublié ?
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, profitez de l’offre découverte 30 jours gratuits !

Offre découverte
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

ABONNEZ-VOUS
Références

 Décret n° 2015-1004 du 18 août 2015 portant application de l'article L. 512-21 du code de l'environnement.

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Habitat indigne : les clés de l’action

    Conduire une action forte en matière de lutte contre l’habitat indigne requiert la mise en place d’un équilibre parfois complexe pour les communes, entre la mise en œuvre des procédures diversifiées et une action sociale ambitieuse d’accompagnement. La ...

  • Déchets diffus spécifiques : EcoDDS entretient la confusion

    Dans un courrier envoyé mercredi 13 mars aux collectivités, l’éco-organisme EcoDDS leur signifie son ré-agrément pour les six prochaines années et les invitent à signer un nouveau contrat. Plusieurs questions restent néanmoins en suspends. À commencer par la ...

  • « Il faut une ingénierie de proximité et de qualité », selon Pierre Jarlier, président du Cerema

    Le président du conseil d'administration du Cerema alerte notamment sur l'état de l'ingénierie territoriale dans les zones rurales au regard des compétences de plus en plus élargies de ces territoires. Entretien. ...

  • L’ingénierie territoriale en reconstruction

    Dans quel état se trouve l’ingénierie territoriale, notamment dans les zones rurales, alors que l’Agence nationale pour la cohésion des territoires ne finit pas de voir le jour ? La réorganisation institutionnelle territoriale a fortement ralenti la reprise des ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP