Environnement

En Bretagne, la Semaeb mise sur les énergies renouvelables

| Mis à jour le 22/07/2013
Par • Club : Club Techni.Cités, Club finances

Cinquante-trois ans après sa création, la Semaeb change de dimension. L’historique société d’aménagement bretonne vient de réaliser une augmentation de capital avec le soutien renouvelé de la région.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Ses capitaux propres ont été portés de 2,2 millions d’euros à 4,3 millions d’euros.
Le conseil régional de Bretagne devient ainsi le premier actionnaire de la société, avec 53% des parts contre moins de13% auparavant.

Cette recapitalisation nous permet de nous lancer dans un nouveau métier : la gestion d’un fonds dédié aux énergies renouvelables, porté par la région et la Caisse des dépôts, explique Régis de Valence, le directeur de la Semaeb.

Opérationnel en principe début 2011, ce nouveau fonds, d’un montant attendu de 8 millions, associera des partenaires publics et privés. La Semaeb pourrait apporter jusqu’à 2 millions, soit 25%, comme la Caisse des dépôts.

La création du fonds, provisoirement appeler ENR-Bretagne, devrait être effective au cours du troisième trimestre 2010, pour un démarrage début 2011. Il devrait permettre de financer des projets issus de technologies matures, comme le solaire et l’éolien terrestre. Il sera également actif sur le dossier de la méthanisation, avec en ligne de mire des opérations de taille moyenne, de 500 kwatts à 1 mégawatt de puissance installée.

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Construire sans clim’ pour les climats chauds

    Comment se passer de la climatisation sous les tropiques ? Un savoir-faire spécifique pour les climats chauds se concrétise aujourd’hui dans des bâtiments bioclimatiques exemplaires. Grâce à un microcosme local propice, La Réunion est devenue leader sur ce ...

  • Propriété et entretien de la voirie locale

    Si une voie privée qui appartient à des particuliers doit être entretenue par ses propriétaires privés, la commune peut soit par volonté, soit par obligation, entretenir une voie privée si elle est ouverte à la circulation. La recherche du propriétaire de la ...

  • Les TER des Hauts-de-France bientôt ouverts à la concurrence

    La Région Hauts-de-France a décidé de proposer à aux opérateurs concurrents à la SNCF une partie de son réseau TER, comme le prévoit la loi de juin 2018 sur le nouveau pacte ferroviaire, pour améliorer la qualité de service. Elle prend ainsi de l'avance sur ...

  • La gestion de la sécheresse au Cap peut servir d’exemple à d’autres villes

    Les phénomènes météorologiques extrêmes, comme le cyclone Idai, qui a récemment dévasté Beira (Mozambique) et l’ouragan Harvey qui a frappé Houston (États-Unis) en 2017, constituent des situations d’urgence climatique auxquelles les villes doivent de plus ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP