Raccordement au réseau public

Soumission à la redevance d’assainissement

Par • Club : Club Techni.Cités

Les immeubles raccordables au réseau d’assainissement sont assujettis à la redevance d’assainissement même s’ils utilisent une autre source que le réseau public.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le raccordement des immeubles au réseau public de collecte des eaux usées est obligatoire lorsqu’ils sont desservis par le réseau collectif. Le raccordement est obligatoire dans un délai de deux ans à compter de la mise en service du réseau public en application de l’article L. 1331-1 du Code de la santé publique. En cas de difficulté technique pour réaliser le raccordement au réseau d’égout, il est possible d’accorder une exonération par arrêté du maire pris en application de l’arrêté ministériel du 19 juillet 1960, modifié par l’arrêté du 28 février 1986.

Les immeubles, pouvant être exonérés de raccordement, ont été construits antérieurement à la mise en service de l’égout public et ne peuvent être raccordés, techniquement, dans les conditions habituelles. Ils doivent alors être dotés d’une installation d’assainissement autonome conforme à la réglementation en vigueur.

Les personnes abonnées au service d’eau potable comme celles disposant d’un forage ou prélevant de l’eau sur des sources autres que le réseau de distribution sont également assujetties à la redevance d’assainissement lorsqu’elles sont raccordées ou raccordables au réseau d’assainissement. En effet, toutes les habitations produisent des eaux usées (que l’eau provienne du réseau public ou d’une ressource privée), lesquelles doivent être traitées afin de protéger la santé publique et l’environnement.

Si la personne considérée utilise de l’eau provenant d’une autre source que le réseau d’adduction d’eau potable, l’équité de traitement des usagers du service d’assainissement conduit logiquement à appliquer la redevance d’assainissement collectif aux volumes consommés sur le réseau public mais également aux volumes prélevés sur les autres ressources et donnant lieu au rejet d’eaux usées.

L’article R. 2224-19-4 du Code général des collectivités territoriales précise qu’en cas d’utilisation d’une autre ressource la redevance d’assainissement collectif est calculée soit au moyen de dispositif de comptage, soit par l’application d’un barème prenant en compte notamment la surface de l’habitation et du terrain, le nombre d’habitants, la durée du séjour. Si la récupération des eaux pluviales permet d’économiser l’eau et par conséquent la facture de distribution d’eau potable, elle ne peut en aucun cas exonérer les logements concernés du paiement des dépenses de collecte et d’épuration nécessaires pour assurer la protection de l’environnement.

Commentaires

1  |  réagir

22/10/2017 11h28 - RITON

Non branché à un réseau d’assainissement collectif suis je obligé de payer une redevance d’assainissement si non, quels sont les textes qui autorisent cette dispense
merci

Signaler un abus

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Des forêts urbaines en germe

    Des projets de forêt urbaine émergent, notamment des microforêts participatives inspirées de la méthode du japonais Miyawaki. Cette nouvelle tendance est également l’opportunité de développer une trame verte urbaine riche en services écosystémiques. ...

  • « L’appétit des collectivités pour les véhicules autonomes reste entier »

    Patricia Villoslada, directrice des systèmes de transport autonome chez Transdev décrypte pour La Gazette les défis de la nouvelle réglementation française qui ouvre la voie aux voitures, navettes et camions autonomes sur routes dès 2022. ...

  • Financement des transports publics : les élus en communion avec le rapport Duron

    Les associations d’élus sont satisfaites des principales recommandations du rapport Duron sur le financement du modèle économique des transports collectifs remis le 13 juillet dernier au Premier ministre, Jean Castex. ...

  • Plantes invasives : un état des lieux inquiétant

    38 millions d’euros par an en France, c’est le coût de la pullulation de certaines espèces exotiques, pointe la mission d’information de l’Assemblée nationale sur la prolifération des plantes invasives et les moyens pour endiguer cette situation, qui a ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP