Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

[Tribune] Accueil petite enfance

Offrons une qualité de l’accueil aux enfants par une réponse adaptée et équitable à tous les parents

Publié le 03/05/2017 • Par Auteur Associé • dans : A la Une santé social, Dossier Santé Social

Onyszko-sandra-Ufnafaam-UNE
D.R.
Un grand nombre d’assistantes maternelles s’inquiètent de la baisse de leur emploi, de la diminution du nombre d’heures, de la précarité et de la non-reconnaissance de leur compétence.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Pour l’Ufnafaam : Sandra Onyszko

Quand il s’agit d’une entreprise qui ferme ou d’une délocalisation, tout le monde s’invective et s’alarme. Quand il s’agit de la perte du travail des assistants maternels, on peut compter sur les doigts d’une main les élus ou les territoires qui s’inquiètent de cette baisse. Pourtant, derrière le manque d’accompagnement des assistants maternels, il y a aussi des familles qui les emploient. Et là on peut doublement se poser des questions.

Car ce recul d’emploi des assistants maternels avait déjà débuté par effet de domino, au travers de la perte d’emploi des familles, fortement impactées par la crise. Mais cette profession a également subi un manque d’intérêt de la part du gouvernement. En effet, lors de ces cinq dernières années, les établissements d’accueil ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

2 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Crise énergétique: la chaleur renouvelable, levier de la souveraineté énergétique des collectivités

de ADEME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Offrons une qualité de l’accueil aux enfants par une réponse adaptée et équitable à tous les parents

Votre e-mail ne sera pas publié

Soft

09/02/2019 12h51

Bonjour,
Dans votre texte ci dessus, vous utilisez un certains nombres de sigles dont j’ignore le sens ; PSU, EAJE, CMG,….
Merci, de bien vouloir m’éclairer sur ces sigles….
Bien cordialement. Sophie

Laurent Thoviste

12/02/2019 09h09

CMG complement libre choix du mode de garde
PSU prestation de service unique
EAJE etablissement d’acceuil de jeunes enfants

Commenter
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement